8 erreurs coûteuses lors de publicités Facebook

Est-ce que vous faites des erreurs qui pourraient coûter une bonne partie de votre budget marketing lors de la mise en place de publicités Facebook ? Tout au long de cet article, je vous présenterai les 8 erreurs les plus courantes lors de campagnes publicitaires, et comment les corriger.

1) Ajouter de multiples centres d’intérêts à l’intérieur d’un même ensemble de publicités

Est-ce que vous avez déjà eu une campagne publicitaire Facebook ayant bien marché pendant quelques jours puis s’étant ensuite complètement effondrée en matière de performances ? Avez-vous déjà créé une publicité ayant bien marché mais vous n’avez aucune idée de comment répéter ce succès ?

Vous pourriez rencontrer ce problème lorsque vous entrez trop d’informations au niveau de la rubrique « Ciblage avancé » lors de la définition du ciblage publicitaire de votre campagne.

Exploiter le potentiel des centres d’intérêts est une excellente manière d’atteindre de nouvelles audiences potentiellement clientes, mais l’ajout de multiples intérêts d’un coup rend impossible la détection du meilleur centre d’intérêt vous ayant permis de gagner des abonnés ou générer des ventes.

Comment corriger cette erreur : afin d’identifier le ou les centre(s) d’intérêt(s) fonctionnant le mieux pour votre entreprise, il est recommandé de mettre en place des tests par répartition.

Cette fonctionnalité est proposée juste après le choix de l’objectif publicitaire de votre campagne, et vous permet ensuite de tester de multiples variables, dont de multiples audiences.

2) Diffuser trop de publicités avec un très petit budget

La mise en place de multiples campagnes à très petits budgets ou d’une campagne avec de nombreuses publicités ou ensembles de publicités est souvent synonyme de coûts élevés et de mauvais résultats.

Si vous commencez à gérer plusieurs dizaines ou centaines de publicités, et que le budget alloué est relativement faible, vous ne laissez pas le temps à l’algorithme de travailler à plein pour vous afficher le coût par résultat optimal.

De plus, le risque de gérer plusieurs centaines de publicités est de ne pas pouvoir humainement les traiter de manière efficace, car de nombreux Community Managers ont en charge également d’autres missions vis-à-vis des réseaux sociaux de l’entreprise.

Comment corriger ce problème : limitez drastiquement le nombre de campagnes et d’ensembles de publicités par campagne afin que le nombre d’impressions global soit suffisamment élevé, et que les performances en matière de coûts par résultats soient fiables.

Si vous mettez en place une campagne de type « Conversions », avec un coût par lead à 5€ en moyenne, vous devriez allouer un budget entre 30€ et 50€ par jour au minimum.

3) Se focaliser sur le coût par prospect au lieu du revenu par prospect

Le coût par prospect est un nombre déterminé obtenu lors de la mise en place d’une campagne publicitaire, au niveau de la colonne « Coût par résultat », et le revenu par prospect correspond à ce que vous gagnez à chaque fois qu’une personne passe par votre process de vente.

Par exemple, si une publicité génère 100€ de ventes à un coût de 4€ par prospect, les Community Managers seraient enclins naturellement à stopper la campagne pour rechercher un coût par lead à 3€ ou moins encore, au risque de perdre ce qui marche déjà.

Je vous explique dans l’un de mes articles comment mesurer les conversions de vos publicités.

4) Choisir le mauvais objectif publicitaire Facebook

Il s’agit ici d’une erreur courante et facilement évitable à condition de bien comprendre les différentes nuances entre les objectifs publicitaires proposés par Facebook.

Je vous explique en détail dans l’un de mes articles comment choisir le bon objectif publicitaire Facebook pour vos campagnes.

5) Ne pas gérer la diffusion de ses campagnes publicitaires Facebook

Lancer une campagne de publicités sur Facebook est une chose, mais la surveillance et gestion des actions de promotion en cours est aussi important. En effet, il est indispensable de surveiller la répétition de vos publicités, afin d’éviter toute fatigue publicitaire de l’audience ciblée.

Une bonne manière pour éviter une surexposition de vos cibles à vos messages publicitaires est de définir des règles automatiques Facebook.

Si votre message est affiché trop de fois sur les écrans des internautes, le risque d’être ignoré et signalé par ces derniers augmente considérablement.

6) Créer de nouvelles publicités au lieu de gérer celles qui marchent déjà

Mettre en place et identifier des campagnes ayant de bons résultats est une étape majeure dans votre gestion des publicités Facebook. Cela n’arrivera pas forcément au cours des premiers jours ou premières semaines, et c’est pour cela que lorsque cela arrivera, il vous faudra absolument vous concentrer sur celles-ci, avant de penser à lancer de nouvelles campagnes.

Il sera intéressant de comprendre alors quel est le ou les facteur(s) permettant le succès de la campagne, que ce soit l’audience ciblée, la publicité ou le choix du bon objectif publicitaire corrélé à la bonne publicité.

7) Choisir les placements automatiques

Choisir la fonctionnalité « Placements automatiques » pour une campagne publicitaire peut paraître la solution la plus simple, surtout que Facebook recommande de lui faire confiance dans les placements où votre publicité sera affichée.

Je ne vous conseille pas de laisser cette fonctionnalité active, mais plutôt de vous même choisir les bons placements pour votre publicité.

En effet, la rubrique « Audience Network » diffusera votre publicité sur des sites partenaires à Facebook, mais manque énormément de transparence, et de nombreuses personnes sont insensibles à la publicité sur l’application Messenger.

8) Ne pas exploiter le potentiel des audiences personnalisées

Mettre en place des campagnes publicitaires visant à conquérir de nouvelles audiences ne connaissant pas votre marque est une bonne chose, mais il serait extrêmement dommage de vous passer des audiences personnalisées. En effet, grâce à celles-ci, vous serez en mesure de pouvoir recibler :

  • les visiteurs du site web
  • les personnes dont vous avez les adresses e-mail
  • les personnes ayant interagi sur votre page Facebook ou compte Instagram

Dans le cadre d’un process d’acquisition de nouveaux clients, il est essentiel de recibler plusieurs fois des mêmes personnes, mais avec des messages différents, afin de les inciter à passer à l’acte d’achat.

Les audiences personnalisées sont donc essentielles ici.

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

Formations gratuites ↓

  Accéder au contenu   Accéder au contenu
2019-03-02T12:09:37+02:00mars 2nd, 2019|Facebook, Le Blog|