Facebook Ads : 10 erreurs courantes et comment les corriger

Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager


Est-ce que vos campagnes Facebook Ads ne donnent pas les résultats que vous escomptiez ? Vous vous demandez comment obtenir de meilleurs résultats et des conversions à des coûts moins élevés ?

Tout au long de cet article, je vous parlerai des 10 erreurs courantes concernant la mise en place de campagnes Facebook Ads, et comment les corriger pour améliorer vos performances.

1) Utiliser une structure de compte publicitaire peu efficace

Le Gestionnaire de Publicités Facebook propose une structure qui vous permet de gérer vos campagnes, ensembles de publicités et publicités.

Cependant, si vous n’avez pas une sorte de système pour bien les gérer, cela peut vite rendre votre compte publicitaire désorganisé et peu efficace.

Chaque campagne a besoin d’au moins un ensemble de publicités et une publicité. Bien qu’il soit intéressant de créer plusieurs ensembles de publicités & publicités pour chaque campagne, il est important de n’en ajouter qu’un nombre relativement limité.

L’algorithme publicitaire Facebook optimise les performances au niveau de l’ensemble de publicités. Pour que celui-ci atteigne des niveaux stables et quitte la phase d’apprentissage, il aura besoin de 50 évènements d’optimisation pendant une durée d’une semaine.

Plus vous augmentez le nombre d’ensembles de publicités, plus vous aurez à dépenser pour tous les optimiser. Si votre budget total de campagne est plutôt faible (quelques dizaines d’euros), votre compte publicitaire pourrait avoir du mal à effectuer les optimisations nécessaires pendant la durée de votre campagne. Cela pourrait augmenter la durée de la phase d’apprentissage et compromettre les performances sur le long terme.

Pour améliorer vos résultats, consolidez le plus possible vos ensembles de publicités. Plutôt que de créer un ensemble de publicités pour un seul centre d’intérêt, regroupez en plusieurs de même nature dans un ensemble de publicités. Le nombre moyen d’ensembles de publicités pour une campagne se situe en général entre 3 et 5.

Idéalement, vous devriez pouvoir ouvrir votre Gestionnaire de Publicités et identifier instantanément les objectifs, audiences et offres de vos campagnes. En pratiquant une approche permanente de la manière de nommer vos campagnes, ensembles de publicités et publicités, vous pourrez augmenter de manière significative votre efficacité.

Considérez utiliser une convention de nommage pour les différents éléments de votre Gestionnaire de Publicités à savoir :

  • campagne : date + nature de l’offre commerciale + objectif
  • ensemble de publicités : date + nom de campagne + audience
  • publicité : date + nom de campagne + nom de l’ensemble de publicités + nom du visuel sponsorisé

Pour rendre ce processus de nommage plus simple, vous pouvez passer par l’option « Créer un modèle » proposée au niveau du nom d’une campagne, ensemble de publicités et publicités.

Vous devrez ensuite renseigner les différents champs qui constitueront le nom de votre élément de campagne :

Vous pourrez facilement réutiliser cela pour vos prochaines campagnes, dans l’objectif de garder un compte publicitaire bien organisé et facile à parcourir.

2) Choisir le mauvais objectif publicitaire

Même si vous êtes un annonceur expérimenté, choisir le bon objectif de campagne Facebook Ads n’est pas forcément toujours évident : plusieurs objectifs disposent d’options et paramètres d’optimisation similaires.

Choisir le mauvais objectif publicitaire peut faire complètement dérailler les performances de votre campagne. L’algorithme du réseau social délivrera la publicité aux personnes les plus susceptibles de correspondre à l’objectif sélectionné.

Cela signifie donc que si vous choisissez « Trafic » pour générer plus de ventes, vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés.

Alors, comment savoir quel est le bon objectif pour votre campagne ?

Lorsque vous en sélectionnez un, pensez toujours à votre finalité business et comment cela s’aligne avec votre tunnel de vente.

Si vous souhaitez développer la présence de votre entreprise dans un nouveau marché, choisissez plutôt un objectif de type « haut d’entonnoir de vente » comme « Couverture », « Notoriété de la marque » ou encore « Interactions ».

Si vous souhaitez générez plus de ventes, partez sur un objectif de type « bas d’entonnoir de vente » comme « Génération de prospects » ou « Conversions ».

En complément du choix de l’objectif de campagne, surveillez bien l’optimisation de l’objectif au niveau de l’ensemble de publicités. Ces options permettent d’affiner les résultats que vous souhaitez.

Par exemple, un ensemble de publicités utilisant l’objectif « Trafic » pourra être optimisé pour plus de :

  • vues de page de destination (Facebook montrera vos pubs aux personnes les plus susceptibles de cliquer sur le lien contenu dans la pub et d’afficher le site web ou l’Instant Experience)
  • clics sur un lien (Facebook diffusera vos publicités aux personnes les plus susceptibles de cliquer sur celles-ci)
  • impressions (Facebook diffusera vos publicités autant de fois que possible)
  • couverture unique quotidienne (Facebook diffusera votre publicité jusqu’à une fois par jour)

3) Choisir le mauvais type de budget

Dans la plupart des cas, activer l’optimisation du budget de la campagne (également appelée « Budget de campagne Avantage + ») peut améliorer significativement les performances.

Avec cette option, vous n’avez pas besoin de déterminer les budgets de chaque ensemble de publicités situés à l’intérieur de votre campagne.

Il vous suffit simplement de déterminer le budget au niveau de votre campagne, et Facebook répartira ensuite celui-ci entre vos différents ensembles de publicités, afin de vous procurer les coûts par résultats les plus faibles.

Cependant, lorsque votre campagne comprend des ensembles de publicités aux tailles d’audiences très diverses, il n’est pas forcément recommandé de passer par la fonctionnalité d’optimisation du budget de la campagne.

Pourquoi ?

Tout simplement car Facebook a tendance à favoriser les audiences les plus larges au détriment des plus petites dans ce cas. Cela signifie donc que si vous souhaitez atteindre une petite audience mais très qualifiée et importante pour vous, vous ne devrez pas activer l’optimisation du budget de la campagne, mais devrez allouer un budget à part entière pour celle-ci.

4) Ne pas exploiter suffisamment les options de ciblage d’audiences

Si vous utilisez les mêmes audiences Facebook Ads depuis l’année dernière, il se peut que vous ayez du mal à préserver des résultats réguliers.

Si vos publicités tendent à cibler les visiteurs de votre site Internet, il se peut que vos résultats se soient effondrés à cause du renforcement des mesures visant à protéger la vie privée des utilisateurs sur iOs et Android.

Alors, voici quelques idées pour essayer de contourner ces différentes évolutions :

  • le ciblage large (Facebook recommande de cibler des utilisateurs uniquement en se reposant sur leur localisation, sexe et tranches d’âge afin d’optimiser la diffusion de vos annonces)
  • les audiences personnalisées (créez une audience se reposant sur les personnes ayant interagi avec votre page Facebook / compte Instagram pour éviter les soucis de tracking iOs)
  • les audiences similaires (créez des audiences se reposant sur les données principales d’audiences déjà existantes)

Si vous n’êtes pas sûr de ce qui pourrait fonctionner le mieux dans votre situation, vous pourriez tout à fait mettre en place un test A/B afin de comparer deux ensembles de publicités dont seule l’audience est différente.

Choisissez une métrique clé qui s’aligne avec votre objectif de campagne et comparez les deux ensembles de publicités. Regardez celui qui sortira vainqueur et utilisez cette information pour créer des audiences toujours plus efficaces.

5) Négliger vos audiences chaudes

Lorsque vous concevez des campagnes, il est utile d’utiliser les trois étapes de l’entonnoir comme guide. En d’autres mots, certaines campagnes sont intéressantes pour s’adresser au haut de l’entonnoir de vente (audiences froides) et d’autres pour le bas de l’entonnoir de vente (audiences chaudes).

Pour les campagnes de type « haut de l’entonnoir de vente », privilégiez des objectifs de type « Notoriété de la marque », « Couverture », « Interactions » ou encore « Vues de vidéos ».

Cependant, si vous utilisez toujours les mêmes audiences pour toutes vos campagnes, vous allez négliger des audiences chaudes, potentiellement prêtes à passer à l’action.

Alors, pour diffuser votre publicité auprès des personnes susceptibles de convertir, créez des audiences de retargeting.

Le Gestionnaire de Publicités vous proposera différentes options pour recibler des audiences chaudes telles que :

  • les interactions sur vos boutiques Facebook & Instagram
  • les listes de clients
  • les personnes ayant regardé des vidéos sur vos pages & comptes
  • les personnes ayant ouvert/répondu à votre formulaire de génération de prospect

Si vous créez une campagne de ventes, vous pouvez concevoir une audience de retargeting à partir des interactions sur votre catalogue telles que les produits vus, ajoutés au panier ou achetés via un ensemble de produits différents.

6) Ajouter de multiples Calls-to-action

Que vous recibliez des prospects chauds ou bien que vous vous adressiez à de nouvelles audiences, il faut que votre message publicitaire soit extrêmement clair.

Par exemple, vous voulez encourager les personnes ciblées à acheter, alors incitez les à en savoir plus sur vos produits et à consulter les avis clients.

Cependant, il ne faut pas que 2 calls-to-action soient présents dans la même publicité, source potentielle de confusion.

Le CTA affiché sur votre publicité et dans le texte d’accroche doit être le même.

7) Utiliser en permanence les mêmes visuels

Si vous utilisez les mêmes images & vidéos pour vos publicités depuis plusieurs semaines/mois, vous avez peut-être constaté une augmentation de votre coût par résultat.

Cela provient du fait que diffuser toujours les mêmes contenus créatifs engendre une fatigue publicitaire.

En introduisant régulièrement de nouveaux visuels, vous pourrez alors recapter l’attention de votre audience cible et améliorer vos coûts par résultats.

Pour ajouter une nouvelle publicité à l’intérieur d’un ensemble de publicités, il vous suffit de vous rendre au niveau de l’onglet « Publicités » puis de cliquer sur « Créer » :

8) Envoyer le trafic vers une mauvaise destination

Dans la plupart des cas, vous souhaiterez que les internautes voient plus que votre seule publicité : une page web, un livre blanc ou bien effectuent l’achat d’un produit/service.

Si la page de destination n’est pas optimale, vous risquez de créer de la confusion et manquer des opportunités.

Alors, vers quel type de page est-il intéressant de rediriger les personnes ciblées ?

Il est très rare d’emmener les internautes vers votre page d’accueil de site Internet car celle-ci est bien souvent générale, sans finalité immédiate claire.

Vous devriez plutôt rediriger votre audience vers une page s’alignant avec vos objectifs de campagne. Par exemple, si votre souhait est de générer plus de ventes, associez votre publicité avec une page produit.

9) Se reposer sur des données inexactes de suivi de performances

Si vous avez constaté un délai d’affichage des performances dans votre tableau de bord Facebook, vous n’êtes pas seul.

Depuis le déploiement des fonctionnalités anti-tracking d’iOs, il est recommandé de passer par des outils complémentaires pour analyser les performances de vos campagnes tels que :

  • les paramètres UTM : ajoutez des données à vos URLs pour suivre l’activité de campagne sur votre outil de web analytics (Google Analytics, Matomo…)
  • le gestionnaire d’évènements : créez jusqu’à 8 conversions à utiliser en tant qu’évènements d’optimisation dans vos campagnes
  • First-party data : comparez les résultats que vous voyez dans le Gestionnaire de Publicités aux données fournies par votre plateforme e-commerce ou web analytics
  • Conversions API : établissez une connexion plus directe entre le Gestionnaire de Publicités et votre site Internet. Installer Conversions API permet d’optimiser la diffusion publicitaire et d’obtenir des résultats plus fiables.

10) Ne pas choisir ses placements publicitaires

Lors de la création d’une campagne, au niveau de l’ensemble de publicités, il existe une rubrique permettant de choisir les placements publicitaires de votre publicité.

Au cours des audits que je réalise lors de mes formations Facebook Ads, je constate bien souvent que le choix « Placements automatiques » a été sélectionné, ce qui n’est quasiment jamais la bonne option pour optimiser vos résultats.

Il vous sera proposé de choisir entre 4 plateformes :

  • Facebook
  • Instagram
  • Audience Network
  • Messenger

Au total, ce sont plusieurs dizaines de placements qui seront disponibles, mais aux contextes et dimensions de visuels différents, et pas forcément tous adaptés à votre objectif de campagne.

Il est donc absolument nécessaire de vérifier chacun des placements sélectionnés afin de vous assurer que vous avez bien à votre disposition les contenus créatifs adaptés, pour une publicité réussie.

Par exemple, veillez à détenir une version verticale de votre contenu image si vous souhaitez diffuser une publicité en Stories.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Suivez une Formation Facebook Ads sur mesure ↓
2022-07-04T13:16:05+02:00juillet 4th, 2022|Facebook|