Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Depuis quelques mois, le réseau social professionnel LinkedIn donne la possibilité à ses utilisateurs de publier des articles sur sa plateforme.

De ce fait, les utilisateurs peuvent devenir de véritables ambassadeurs de leur entreprise en y publiant des contenus de diverses natures.

Nous aborderons donc LinkedIn Pulse, une plateforme connaissant le succès pour deux principales raisons :

1) la variété des sujets qui y sont traités (atout pour le lecteur)

Qu’ils soient sectoriels, techniques, de l’ordre du management, des ressources humaines ou de l’innovation, nombre de sujets peuvent être abordés par les utilisateurs.

La plateforme est donc multi-sectorielle et ouverte à tout type de contributions (nous y reviendrons en détail dans les exemples présentés) :

 

Im1

 

2) La possibilité de disposer de statistiques précises (atout pour le producteur de contenus)

Il est possible de connaître le profil des lecteurs de l’article et son nombre d’impressions sur LinkedIn.

Comme pour une page entreprise, le contributeur peut être suivi par des membres LinkedIn (qui ne sont pas exclusivement ses contacts) et se pose donc en tant que source d’informations.

Des données comme la localisation, le secteur d’activité ou encore le poste des lecteurs de ses articles sont accessibles :

 

pulse

 

Tout au long de cet article, nous verrons 10 exemples concrets de collaborateurs ambassadeurs grâce à la plateforme de blogs LinkedIn.

 

1) McKinsey : délivrer une expertise sectorielle

Utiliser LinkedIn Pulse en tant que dirigeant peut être l’occasion de démontrer une expertise sectorielle.

Par exemple, Jonathan Woetzel, Senior Partner chez McKinsey, évoque les forces du marché chinois dans la relation-client, par l’intermédiaire d’un contenu signé en son nom prouvant l’expertise de son entreprise :

 

mckinsey

 

2) A.T Kearney : rebondir sur l’actualité

Dans le même esprit, Christian Schuh, Head of EMEA Supply Management Practice chez A.T Kearney, fait part de son analyse du marché des opérateurs mobiles à l’occasion de la sortie en septembre 2015 du dernier iPhone, dans le billet ci-dessous :

 

iphone

 

3) La Croix-Rouge canadienne : retranscrire l’histoire d’un choix de vie

A travers LinkedIn Pulse, Kathleen Kahlon explique les raisons du départ de son entreprise pour rejoindre la Croix-Rouge canadienne.

Raconter son parcours professionnel surtout lorsqu’il fait référence à des choix éthiques peut être un usage intéressant de la plateforme. Lorsque nous consultons le compte LinkedIn de Kathleen Kahlon, nous observons qu’elle occupe le poste de directrice de la communication de l’organisation.

Un choix de vie narré avec justesse qui met en avant ses nouvelles fonctions et donc sa nouvelle organisation de travail.

 

crouge

 

4) Sage : faire part de son rayonnement à l’international

Dans cet exemple, Christophe Vanackère, Sales and Marketing Enterprise Market Europe chez Sage, donne sa vision sur l’importance du marché turc pour un développement à l’international.

Une démarche intéressante et pertinente qui peut également aider ses clients/prospects à avoir une meilleure compréhension des échanges économiques mondiaux.

 

Sage

 

5) Engie : communiquer sur un changement de nom

Dans le cadre d’un changement de nom d’entreprise, le travail de re-branding est colossal pour les directions de la communication et du marketing.

Alors, si celles-ci peuvent être aidées par leurs collaborateurs, la portée du message n’en sera que démultipliée !

Dans l’exemple ci-dessous, Loïc Jaegert se sert de son propre compte pour communiquer sur ce changement par l’intermédiaire de la plateforme de blog LinkedIn :

 

engie

 

6) Nissan : faire la promotion directe de ses produits

Dans ce cas, Greg Westerberg se sert des articles LinkedIn afin de faire la promotion pure et simple des produits de la marque pour laquelle il travaille / est partenaire.

C’est une possibilité, mais attention à toujours penser à apporter de la valeur dans ses communications social-média.

nissan

 

7) SAP : retranscrire des expériences terrain

C’est par la voix de Jonathan Becher, Chief Digital Officer de SAP, que l’entreprise évoque la transformation numérique des organisations.

Dans cet exemple, le partage d’expériences est concret puisqu’il est incarné par un expert métier, porteur des thématiques de changement sur le numérique en entreprise :

 

sap1

 

Comme pour un blog, la fréquence de publication sur LinkedIn Pulse va jouer un rôle important afin de fidéliser des lecteurs et d’être identifié comme influenceur.

Nous le constatons à travers l’exemple de Jonathan Becher qui publie à fréquence régulière :

 

sap2

 

8) 3Search : pratique de l’inbound marketing

Les blogs LinkedIn peuvent également être utilisés pour pratiquer ce que l’on appelle l’inbound marketing, c’est-à-dire que vous attirez des internautes qualifiés sur vos espaces pour vendre vos services.

C’est le cas ci-dessous avec cette contribution d’Andy Sellers, donnant des bons conseils RH dans son article, et re-dirigeant vers le site de son entreprise à la fin.

 

3search1

 

3search2

 

Comme dans le cas de l’usage d’un blog, les lecteurs peuvent commenter l’article et ainsi engager une discussion avec l’auteur :

 

3search3

 

Des corrections ou des précisions peuvent alors être apportées par l’auteur ce qui donne une dimension sociale à l’article.

 

9) IE Business School : valoriser l’épanouissement dans sa structure

Depuis quelques mois, LinkedIn a initié une démarche pour séduire les étudiants.

Selon l’étude du Pew Research Center, les 30-49 ans représentent la classe d’âge majoritaire des utilisateurs du réseau (32%) alors que 22% des utilisateurs ont entre 18 et 29 ans.

Les étudiants qui, à termes, pourraient rester fidèles à la plateforme sont donc une cible pour le réseau social professionnel.

A cet effet, plusieurs vidéos ont été postées sur la chaîne Youtube de LinkedIn :

 

 

De fait, les écoles de commerce ont un intérêt naturel à s’intéresser à Linkedin Pulse pour communiquer.

Leurs dirigeants vont pouvoir s’y exprimer et jouer ainsi un rôle d’ambassadeur :

 

bs

 

10) Haribo : présenter un partenariat produit

Lorsqu’une entreprise conclut un partenariat produit avec une autre marque, plusieurs types de communications peuvent être envisagés sur les réseaux sociaux (partage de visuels des pages fan Facebook, relais du partenariat sur les comptes Twitter, etc…).

Dans cet exemple, Massimo Bullo, directeur marketing d’Haribo Italie, publie un article sur Linkedin Pulse pour présenter le partenariat produit entre Coccinelle et Haribo.

A la différence des exemples de Sage et SAP, la cible est plutôt H2H (Human To Human) dans ce cas.

 

 

haribo

 

Conclusion

Quelle entreprise ne rêve pas de voir ses employés faire sa promotion à travers la rédaction d’articles ?

Nous pensons qu’avec Linkedin Pulse, cette douce utopie peut progressivement s’avérer réelle, à condition naturellement de maîtriser les fonctionnalités de l’outil et de préparer son utilisation en interne.

Toute bonne volonté est bonne à prendre : il y a certainement pléthore de salariés qui souhaitent évoquer leur entreprise, leur métier ou leurs expériences à travers la rédaction d’un article.

Pour les autres, l’enjeu sera de leur expliquer les bénéfices d’une telle démarche sur le court, moyen et long terme.

Pour aller plus loin :

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus