Ce qu’il faut savoir pour contourner l’algorithme Instagram

Les utilisateurs passent à côté de 70% de leur fil d’actualités. Pour assurer une meilleure expérience utilisateur à ses membres, Instagram s’est doté du même algorithme que Facebook. L’objectif : proposer aux abonnés de visualiser en priorité les contenus susceptibles de susciter leur intérêt.

Mais alors, sur quels critères Instagram détermine-t-il l’intérêt d’un internaute pour une publication ?

1) Les interactions sur le post

Lorsqu’un utilisateur ou une marque publie du contenu sur Instagram, l’algorithme présente, dans un premier temps, la publication à un échantillon d’internautes. En fonction de la réaction de celui-ci, le post est alors diffusé à un public plus large.

Plus le nombre d’interactions sur le post est élevé, plus la publication est affichée en priorité dans le flux des utilisateurs Instagram. L’algorithme prend en compte les types d’engagements suivants :

  • Les commentaires
  • Les vues vidéo
  • Les partages (via un message direct)
  • Les likes
  • Le nombre de vues pour une story
  • Le nombre de vues d’une vidéo en direct
  • La sauvegarde des publications

 

2) Les centres d’intérêts de la communauté

Désormais, l’algorithme d’Instagram prend en compte l’intérêt des utilisateurs pour un type de contenus. En effet, il se base sur des données collectées par Facebook qui permettent de définir les centres d’intérêts des différents utilisateurs.

Autrement dit, si un internaute marque un intérêt pour la consommation bio, il verra apparaître les posts des marques bio en priorité dans son fil d’actualités. Un utilisateur amateur de mode sera plus exposé aux publications qui mettent en avant des vêtements ou accessoires.

À cet effet, en tant que community manager, vous vous devez de connaître parfaitement votre audience pour être sûr de la cibler. Conservez une ligne éditoriale en accord avec votre activité et les besoins de votre communauté.

L’enseigne Alinéa propose une ligne éditoriale relative à son cœur d’activité : l’ameublement et la décoration. Elle ne publie que des photos épurées de meubles ou accessoires déco mis en situation. Elle s’assure ainsi d’avoir l’intérêt de sa communauté :

 

alinea

 

3) Le rythme de publication

L’algorithme d’Instagram privilégie l’affichage des contenus récents, car jugés plus pertinents. Quel que soit le taux d’engagement généré par un post, dès l’instant où vous publiez un nouveau contenu, celui-ci va « cannibaliser » l’engagement du précédent.

Cela signifie donc que l’heure de publication et l’espace entre deux posts font partie des critères déterminants pour le nouvel algorithme Instagram. Pour profiter de l’opportunité offerte par ce dernier, vous devez commencer par effectuer une veille concurrentielle, pour connaître les créneaux horaires utilisés par les concurrents. De plus, analysez les heures durant lesquelles votre communauté est connectée et active.

D’après les données obtenues, créez un calendrier éditorial qui prend en compte l’effet de cannibalisation.

Ne planifiez pas plus d’un post par jour et, si vous avez besoin d’en publier plusieurs, privilégiez une story ou un album photo, comme le fait la marque Archiduchesse, lorsqu’elle propose une nouvelle collection ou collaboration. Au lieu de publier plusieurs photos dans le fil, elle crée un album de 3-4 photos :

 

archiduchesse

 

4) Les visites sur le compte

L’algorithme Instagram analyse les visites sur un profil. Si un utilisateur se rend régulièrement sur votre fil Instagram, sans forcément interagir, le réseau social sait qu’il présente un intérêt pour vos publications. Par conséquent, il va remonter vos posts dans son fil d’actualités.

Pour inciter les utilisateurs à visiter régulièrement votre profil, publiez au moins 3 à 4 fois par semaine. N’hésitez pas à commenter ou « liker » les publications de vos followers, pour les inciter à venir consulter vos posts. Mentionnez-les également dans vos publications, en repartageant leurs contenus, par exemple. C’est ce que fait Jardiland, ce qui incite l’utilisateur mentionné à revenir sur le fil d’actualités :

 

jardiland

 

5) Le temps passé sur le post

L’objectif de l’algorithme Instagram est de présenter aux utilisateurs les contenus les plus pertinents. Le facteur « durée de lecture d’une publication » est donc jugé comme important. En effet, selon Facebook : « les internautes qui passent du temps sur un post doivent être intéressés par le contenu les interpellant ».

Désormais, dès l’instant où les utilisateurs consulteront un post plus longtemps qu’un autre, l’algorithme affichera en priorité dans leur flux des publications similaires.

Pour accroître le temps passé sur un post, pensez à raconter une histoire. Avec une légende captivante, vous pouvez conserver un internaute plus longtemps sur votre publication et donc augmenter votre visibilité.

Le compte National Geographic France prend toujours le temps de rédiger des légendes captivantes qui vont avec ses photos. Il informe ainsi les abonnés sur le lieu pris en photo, son histoire, ses beautés…

 

NG

 

C’est toujours très passionnant et cela incite sa communauté à passer du temps sur ses publications.

Pour que votre contenu apparaisse en priorité dans le flux de vos abonnés, publiez du contenu de qualité, pertinent, engageant et à une fréquence régulière. C’est la clé pour conserver une bonne visibilité dans le fil d’actualités de votre communauté et accroître votre taux d’engagement.

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

2018-09-04T16:12:20+02:00juillet 4th, 2017|Instagram, Le Blog|

Suivez une formation Instagram adaptée à votre niveau ↓

 

Formations gratuites ↓

Accéder au contenu   Accéder au contenu     Accéder au contenu   Accéder au contenu  

La newsletter Instagram ↓