Bonnes et mauvaises pratiques de marques sur Instagram

L’animation d’un compte Instagram pour une marque peut paraître simple d’un point de vue technique, mais elle le sera beaucoup moins au niveau de la stratégie de contenus à définir. En effet, sur le réseau social, la qualité du visuel est fondamentale pour capter l’attention des internautes, d’autant plus qu’il faut que le message transmis par celui-ci soit extrêmement clair.

Dans ce cadre, je vous proposerai un récapitulatif des bonnes et mauvaises pratiques de marques sur Instagram.

 

Les bonnes pratiques

Pour proposer des publications qui incitent les utilisateurs à interagir, tenez compte des conseils suivants :

1) Présenter sa marque d’une manière créative

Trouvez une manière originale de parler de votre marque dans vos publications. Certaines entreprises préfèrent l’afficher en premier plan alors que d’autres optent pour l’insertion de leur logo en arrière-plan. Par exemple, Cosma Parfumeries rappelle l’existence de sa marque par l’intermédiaire d’un écran de smartphone :

 

 

2) Créer des visuels originaux

Votre visuel doit être percutant et envoyer aux utilisateurs une idée claire. Celui-ci doit permettre à vos abonnés de comprendre, en une fraction de seconde, le message véhiculé.

L’objectif de Thomas Cook est de faire rêver ses abonnés, de leur donner envie de partir en vacances en faisant appel à son agence de voyages. À cet effet, son compte Instagram regorge de clichés originaux, que l’on ne trouve pas ailleurs, qui attirent l’œil et font rêver les utilisateurs d’Instagram.

 

 

3) Proposer du contenu ciblé

Lorsque vous créez du contenu, gardez à l’esprit que celui-ci s’adresse à vos clients et prospects. Cette règle simple doit absolument être respectée pour booster votre visibilité et l’engagement sur vos posts.

Charles Vignon, qui commercialise des mueslis Bio, se positionne sur le marché de la gourmandise. Naturellement, ses photos valorisent ses recettes de manière très appétissante, pour attirer des internautes qui aiment prendre des petit-déjeuners sains et gourmands.

 

 

4) Poster le contenu de vos clients

Reposter le contenu provenant d’un utilisateur Instagram est une très bonne idée. Cela vous permet d’enrichir facilement votre ligne éditoriale et de valoriser la fidélité de vos clients. Vos abonnés auront alors envie de partager des photos de vos produits, afin d’être mis en avant sur votre page.

C’est bon pour l’engagement, l’e-réputation et la notoriété !

Par exemple, la marque Stabilo re-poste les créations d’internautes, réalisées avec ses feutres :

 

 

5) Inclure des personnes dans les photos

N’hésitez pas à faire apparaître des personnes sur vos photos. Vos abonnés souhaitent voir le visage des personnes qui travaillent pour votre marque ou entreprise. Cela vous humanise !

La marque Birchbox n’hésite pas à mettre en scène son équipe. Dans ce post, nous voyons 4 collaboratrices qui posent pour annoncer une nouvelle collection :

 

 

Ici, l’une des employées pose avec plusieurs box :

 

 

 

Les mauvaises pratiques

En appliquant de mauvaises pratiques, les entreprises prennent le risque de voir leurs abonnés se détourner de leurs comptes.

 

1) Publier des visuels complexes

N’utilisez pas de visuels comprenant de nombreux éléments. Ce type d’images déconcentre les utilisateurs et n’incite pas à l’engagement.

Gardez à l’esprit que les utilisateurs ne visualisent vos publications que durant quelques secondes. En un coup d’œil, ils doivent avoir compris le message que vous souhaitez faire passer et être encouragés à l’action.

La Petite Épicerie vend de nombreux accessoires pour les adeptes du DIY. Si elle prenait en photo tous ses produits, cela deviendrait vite brouillon. Au lieu de ça, elle met en scène ses accessoires, propose des thèmes et des couleurs flashy. On comprend immédiatement ce qu’elle veut mettre en valeur.

 

 

2) Publier des visuels sans contexte

Ne vous contentez pas uniquement de publier des visuels. Replacez-les dans leur contexte pour en faciliter la compréhension. En procédant ainsi, vous pourrez diffuser le storytelling de votre entreprise.

Quand les abonnés de Click&Boat (site de location de bateaux) ont vu cette photo dans leur fil d’actualité, ils se sont certainement demandés ce que c’était… Heureusement, l’entreprise a rédigé une légende pour nous expliquer que cette création vient des développeurs fans d’origami ! C’est drôle et cela humanise la start-up.

 

 

3) Publier des selfies

Attention à ne pas confondre compte Instagram professionnel et profil personnel. Ce premier ne sert pas à faire votre publicité, encore moins celle de votre physique… Vous pouvez publier, de temps en temps, un selfie si celui-ci est contextualisé, mais cela doit rester occasionnel.

L’un des cas où la publication d’un selfie se justifie ? Lorsque vous partagez la publication d’un utilisateur qui valorise vos produits, comme ici avec L’Oréal Professionnel :

 

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

2018-06-03T14:37:07+02:00novembre 8th, 2017|Instagram, Le Blog|

Suivez une formation Instagram adaptée à votre niveau ↓

 

Formations gratuites ↓

Accéder au contenu   Accéder au contenu     Accéder au contenu   Accéder au contenu  

La newsletter Instagram ↓