6 erreurs courantes sur Instagram

Avec ses 700 millions d’utilisateurs, Instagram est indispensable pour les marques ciblant les générations X et Y. Pour être performantes sur cette plateforme visuelle, les entreprises se doivent de respecter certains codes et de tirer profit des différentes fonctionnalités proposées par le réseau social.

Alors, afin d’utiliser au mieux ce canal de communication, je vous propose de découvrir 6 erreurs fréquentes mais simples à corriger.

 

1) Ne pas exploiter le potentiel du lien dans la bio

Sur Instagram, l’insertion d’un lien cliquable gratuit ne peut se faire que dans la biographie de votre profil. Celui-ci peut renvoyer les utilisateurs vers votre blog ou une landing page, si votre but est de générer des leads.

Vos abonnés bénéficient ainsi de l’opportunité de trouver facilement votre site et de découvrir tous vos produits. Ne l’omettez pas !

Nocibé, spécialisée en distribution de parfums et de cosmétiques, propose à ses abonnés d’acheter le nouveau parfum qu’elle présente en cliquant directement sur le lien inséré dans sa bio. C’est un excellent moyen de générer du trafic sur le site et d’augmenter ses ventes.

 

Capture_2 Nocibe

 

2) Une absence d’engagement avec les utilisateurs

À l’instar de n’importe quel autre réseau social, l’objectif d’Instagram est de favoriser les interactions avec les internautes.

Vos followers prennent le temps de commenter vos publications ? Répondez-leur de manière professionnelle et personnelle. En procédant ainsi, vous instaurez des relations de qualité avec votre communauté.

Le magasin de chaussures parisien Pied de Biche propose à ses abonnés de les embarquer, à l’aide de sa « magic bike », à la découverte de leur nouvelle collection. Pour jouer la proximité, l’enseigne n’hésite pas à répondre aux commentaires postés avec un ton convivial.

 

Capture_3 Pied de Biche

 

3) Une mauvaise utilisation des hashtags

L’objectif des hashtags ? Offrir l’opportunité aux utilisateurs de découvrir du contenu et des influenceurs. En utilisant trop de hashtags, vous risquez de cibler une audience très large, mais pas forcément qualifiée… À l’inverse, les posts qui n’en contiennent pas risquent d’avoir une portée très faible.

Par ailleurs, en insérant des hashtags non pertinents pour votre marque, vous perdez toute crédibilité. Effectuez des recherches pour découvrir les plus populaires dans votre domaine d’activité et en adéquation avec vos valeurs, pour être sûr de toucher un public concerné par vos produits ou votre marque.

Un exemple à suivre ? Kiabi, vente en ligne de prêt-à-porter s’appuie sur 4 hashtags très explicites pour présenter sa nouvelle collection de vêtements pour enfants.

 

Capture_1 Kiabi

 

4) Un contenu trop promotionnel

Développer une stratégie digitale sur Instagram vise à assurer la promotion de sa marque et favoriser l’engagement des utilisateurs. Même si l’objectif de votre démarche est d’augmenter les ventes de vos produits, vous devez rester subtiles.

En publiant trop souvent du contenu promotionnel, exclusivement tourné vers votre entreprise et vos prestations, votre public va se lasser et se détourner de vous. Il ne se connecte pas sur Instagram pour ça ! Vos followers veulent du contenu authentique, qui véhicule plutôt l’histoire et les valeurs de votre entreprise.

Par exemple, la compagnie aérienne Air France fait découvrir à ses abonnés des destinations de rêve ou des paysages insolites à l’aide de clichés pris par l’entreprise elle-même ou des passagers. Elle ne fait pas de publicité directe pour ses services, elle se contente de donner envie de voyager à sa communauté.

 

Capture_4 Air France

 

5) Une fréquence de publication irrégulière

Définir une fréquence de publication régulière est un impératif. En effet, si vous publiez de nombreux posts chaque jour, vos abonnés sont susceptibles de vous considérer comme un spammeur. Par contre, si la fréquence de vos publications est épisodique, vos followers peuvent penser que vous les négligez. Sans compter qu’avec le nouvel algorithme, vous risquez de faire baisser votre portée naturelle.

Vous devez adopter une certaine régularité. En procédant ainsi, vous instaurez un rendez-vous avec votre communauté. Mettez en place un calendrier éditorial, surveillez la fréquence de publication des comptes concurrents et inspirez-vous d’eux.

Un exemple à suivre : Les Laboratoires Biarritz. La marque publie trois posts par semaine. C’est parfait pour garantir la portée des visuels, tout en étant régulièrement présent dans l’esprit de ses abonnés.

 

Capture_5 Laboratoires Biarritz

 

6) Des visuels de mauvaise qualité

Le réseau social Instagram est devenu une référence en termes d’engagement. La raison de ce succès ? La qualité des visuels publiés. En proposant des publications avec des images peu attirantes, il est fort probable que l’engagement de vos abonnés soit inexistant.

Il existe de nombreux outils destinés à améliorer la qualité des photos prises à l’aide d’un téléphone portable. Utilisez-les. Profitez également des filtres Instagram qui accomplissent de petits miracles.

De plus, pour permettre aux internautes de reconnaître vos publications en un clin d’œil, adoptez toujours le même style visuel.

Les photos publiées par Markal, entreprise spécialisée dans la vente de produits alimentaires bio, donnent envie aux utilisateurs de goûter les plats proposés.

 

Capture_6 Markal Bio

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

2018-06-03T14:39:08+02:00septembre 19th, 2017|Instagram, Le Blog|

En savoir plus sur Instagram ↓

Accéder au contenu   Accéder au contenu     Accéder au contenu   Accéder au contenu  

La newsletter Instagram ↓