Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Nescafé propose le premier café digital

Vous aimez vos followers ? Partagez un café avec eux ! Voici l’idée principale de la dernière campagne digitale de Nescafé. Toujours très forte lorsqu’il s’agit d’engager sa communauté, la marque se distingue encore une fois avec une opération virale sur Twitter.

Pourtant, la mécanique est très simple. La marque propose à sa communauté d’offrir un café à leurs followers. Comment ? Juste en retweetant cette publication :

 

nescafe

 

Évidemment, pour inciter ses abonnés Twitter à partager au maximum le tweet ci-dessus, Nescafé propose des lots à ceux qui obtiendront, à leur tour, de nombreux partages. Par exemple, pour 100 RT, l’internaute gagne un mug ; pour 200 RT, il obtient une box dégustation ; pour 400 RT : 1 an de café et pour 600 RT, un brunch à domicile.

Des cadeaux qui incitent les followers à faire preuve d’imagination pour obtenir des RT :

 

nescafe2

 

Au final, c’est Nescafé qui profite des retombées de ces tweets innovants. La marque devient visible dans de nombreux flux d’actualités, avec une campagne conviviale qui rappelle ses valeurs. Elle s’offre des centaines de recommandations à petit prix.

 

#SOSBlagueCarambar à votre service !

Au mois de juin, la marque Carambar a lancé son blagualauréat. À cette occasion, elle invitait les fans de sa page Facebook à donner un sujet en commentaire. Le Community Manager devait alors répondre avec un trait d’humour, un jeu de mots ou une blague.

Face au succès de cette campagne, la marque de bonbon a réitéré sur Twitter en se mettant au service des personnes déprimées. Pour ce faire, les utilisateurs devaient interpeller le compte @Carambar_France avec le hashtag #SOSBlagueCarambar.

 

Carambar

 

La marque répondait immédiatement avec une blague digne de celles inscrites sur ses emballages.

 

carambar2

 

Cette opération est intéressante dans le sens où elle montre comment recycler ses précédentes campagnes. Après avoir boosté l’engagement sur un réseau social, elle réutilise une recette éprouvée pour faire de même sur Twitter.

À l’heure où ces lignes sont écrites, soit deux semaines et demie après le lancement de l’opération, la marque reçoit toujours plusieurs tweets quotidiens pour réclamer des blagues.

 

Les Pokémons envahissent les magasins

S’il y a bien une actualité marquante au cours du mois de Juillet 2016, c’est le lancement de Pokémon GO. Véritable révolution dans le secteur du jeu mobile, cette application développée par Niantic a suscité un engouement sans précédent auprès des mobinautes.

L’IFOP a réalisé une étude auprès de 1051 personnes pour mieux comprendre le phénomène. Les résultats sont assez impressionnants :

  • 9 Français sur 10 ont entendu parler du jeu
  • Pokémon Go compte 16 millions de joueurs en France
  • 70% des joueurs ont plus de 35 ans

Il n’en fallait pas plus pour que les enseignes y voient une opportunité marketing. Plusieurs opérations ont vu le jour dans les magasins, relayées de manière massive sur les réseaux sociaux.

 

But 

But a lancé son opération marketing dès le 21 juillet dans chacun de ses points de vente. La mécanique est la suivante : chaque joueur qui se rend dans un des magasins peut prétendre à 10% de réduction en présentant son smartphone à la caisse.

Pour susciter davantage d’engouement et attirer du trafic en magasin, But propose aussi un lot plus important : 2 bons d’achat de 200€ aux 2 premiers chasseurs à capturer un Pokémon dans le magasin.

 

but

 

Pour valider la participation, les joueurs devaient poster un tweet avec une photo du Pokémon attrapé, en mentionnant le compte @But et le hashtag dédié à la campagne : #BUTAttrapezLesTous.

 

but

 

Auchan Drive

Auchan Drive surfe aussi sur la vague Pokémon Go en proposant aux joueurs de capturer ces petites créatures dans l’un de ses drive. À la clé : une Nintendo NES à gagner. Le lot est particulièrement cohérent avec le thème du concours, Nintendo étant l’inventeur du jeu Pokémon.

La mécanique est similaire à celle des magasins But. Les utilisateurs sont invités à capturer des Pokémons dans les Auchan Drive. Ils doivent faire une photo en réalité augmentée et l’envoyer ensuite sur le compte Twitter ou la page Facebook de l’enseigne.

 

Auchan

 

Les 10 gagnants seront tirés au sort parmi les participations.

 

auchan2

 

L’objectif est le même que précédemment. Auchan souhaite faire revenir rapidement ses clients en magasin, tout en les transformant en porte-parole sur les réseaux sociaux. En plus d’accroître son capital sympathie, l’enseigne bénéficie d’une publicité à coûts réduits.

 

Monoprix

Monoprix s’est distingué des autres enseignes par une opération spéciale, qui a suscité de nombreux partages sur les réseaux sociaux.

Intitulée #Pokemonop, cette campagne avait pour objectif d’attirer un maximum de personnes dans son magasin du quartier de Saint-Michel (Paris) grâce à la distribution gratuite d’un kit de dresseur de Pokémon.

 

Monoprix

 

Ce pack, comprenant une barre vitaminée, des produits solaires, un brumisateur, des pansements et une batterie externe, a eu un tel succès, que Monoprix s’est vite retrouvé en rupture de stock ! L’enseigne avait prévu 300 sacs, alors qu’à l’ouverture, ce sont environ 1 500 joueurs qui se sont présentés.

 

monoprix2

 

Une opération rondement menée qui démontre bien la puissance des réseaux sociaux pour les magasins en quête de trafic.

Justement, ces opérations nous montrent à quel point le digital prend une part de plus en plus importante dans la vie « réelle ». Avec l’arrivée d’Internet, de nombreux commerces se sont retrouvés démunis face aux boutiques en ligne.

Les enseignes de la grande distribution ont également été obligées de revoir leurs méthodes de vente pour garder leurs consommateurs. Ces derniers multiplient les canaux d’information, de communication et d’achat. Ce qui oblige les enseignes à offrir une présente multicanale de qualité, pour espérer conserver sa clientèle.

Lorsqu’une opportunité comme Pokémon Go se présente, il est indispensable de la saisir, pour drainer un maximum de trafic en magasin, à l’aide des moyens digitaux. Comme l’ont si bien fait But, Auchan et Monoprix.

 

Pour aller plus loin :

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus