5 méthodes simples pour rédiger de meilleurs tweets

Les Community Managers doivent régulièrement remettre en question leurs actions, notamment en ce qui concerne la création de leurs publications social-média.

Sur quels aspects le professionnel des réseaux sociaux a t-il une marge de manoeuvre dans la constitution de ses accroches ainsi que des contenus à publier ?

Pour répondre à cette question, je vous proposerai une série d’article sur le sujet en commençant par Facebook, suivi d’Instagram et de Twitter.

1) Rédiger des tweets de 100 caractères maximum

En dépit des rumeurs qui circulent constamment autour de la limite de caractères autorisée sur Twitter, cette dernière ne peut excéder les 140 caractères. Cependant, les images, les vidéos, les études ou les tweets ajoutés au post ne sont plus pris en compte dans la limite des 140 caractères.

L’agence Buddy Media a constaté que les posts comprenant moins de 100 caractères obtiennent un taux d’engagement plus élevé de 17 %. De plus, Twitter a récemment confirmé que les tweets sponsorisés, et dont le nombre de caractères varie entre 40 et 60, entraînaient un coût par action inférieur aux posts plus longs.

La première piste pour améliorer l’engagement est donc de privilégier les posts courts pour générer plus d’impact auprès des internautes.

Ce tweet émis par le compte PwC Carrières France illustre parfaitement cette bonne pratique. Le message est clair, simple, avec un call-to-action. En tout, le texte n’excède pas les 57 caractères (espaces compris).

 

pwc

 

2) Utiliser les hashtags à bon escient

Le réseau social Twitter est à l’origine de la création et du succès des hashtags. Cependant, en démultipliant le nombre de hashtags dans vos posts, votre publication présentera un taux de clics relativement faible.

Selon l’auteur Joe Wadlington, les hashtags sont utiles dès l’instant où vous souhaitez obtenir un engagement plus important de la part de vos lecteurs. Mais avec modération ! Contentez-vous d’insérer un ou deux hashtags pour mettre en évidence le thème de votre tweet.

Par contre, s’il s’agit d’orienter ces derniers vers votre site internet, il est plus judicieux de limiter le nombre de hashtags, voire de ne pas en mettre du tout, et de privilégier l’intégration d’un call-to-action.

L’entreprise Cegid intègre toujours un hashtag dans ces tweets qui met en évidence le sujet clé du post. Dans cet exemple, le dièse sert à mettre en évidence le mot « Recrutement » pour capter immédiatement l’attention des internautes en recherche d’emploi. À la fin du tweet, Cegid ajoute une flèche qui mène vers un lien pour inciter les followers intéressés à cliquer :

 

cegid

 

3) Réécrire les titres lors du partage de liens

Lorsque vous partagez un lien vers Twitter, modifiez le titre initial de la publication, ou appuyez-vous sur les statistiques clés présentes dans cette même publication pour rédiger votre post de 140 caractères.

En effet, lorsque des liens sont partagés sur le site de microblogging, le titre du contenu initial s’affiche dans la carte Twitter. Il est donc préférable de ne pas le répéter dans votre tweet. Profitez plutôt des 140 caractères pour donner des informations complémentaires sur votre article, produit ou service, comme le fait Ubeeqo :

 

ubeeqo

 

4) Prévenir les lecteurs lorsque le contenu est inédit

Twitter permet de prendre connaissance de l’actualité en temps réel. Lorsque les utilisateurs font défiler leur timeline, ils cherchent souvent à découvrir ce qui se passe dans le monde à l’instant T.

A cet effet, les posts sponsorisés mentionnant qu’il s’agit d’un nouveau produit ou service, parviennent à obtenir un CPA (coût par action) inférieur de 10 % et un coût par clic 26 % moins élevé, que les tweets qui n’annoncent pas de nouveauté. Il en est de même pour les posts organiques, non promotionnels.

Pour augmenter vos taux de clics et d’engagement, précisez à votre public lorsque vous publiez un contenu inédit.

Quand Le Robert fait la promotion d’un nouveau guide, il n’hésite pas à utiliser le hashtag #nouveauté. Comme le mot se met en gras et en couleur, il attire immédiatement l’attention de ses followers, ce qui les encourage à s’engager avec le tweet.

 

robert

 

5) Connaître les dimensions des images à privilégier sur Twitter

Désormais, les images ne sont plus rognées sur Twitter. Vous pouvez ainsi les découvrir en intégralité telle qu’elles doivent être visualisées. Sur Twitter, la taille d’affichage minimale pour une image est de 440 x 220 pixels.

Voici quelques conseils à appliquer pour optimiser vos images sur Twitter :

  • Taille minimale de l’image : 440 x 220 pixels (ratio 2: 1).
  • Possibilité d’insérer jusqu’à 4 images dans un seul tweet.
  • Taille d’affichage maximale : 1024 x 512 pixels.
  • Taille maximale de 5 Mo pour les photos, jusqu’à 5 Mo pour les GIFS animés sur mobile et jusqu’à 15 Mo sur le Web.
  • Possibilité de charger des fichiers aux formats : GIF, JPEG et PNG.
  • Vos photos sont automatiquement mises à l’échelle pour l’affichage dans la galerie de vos dernières photos et de vos tweets enrichis.

En respectant ces conseils, vous pourrez rédiger des tweets efficaces pour atteindre vos objectifs. Attention à bien adapter chaque astuce à l’objectif de votre post : attirer du trafic sur votre blog, susciter des retweets, augmenter votre visibilité…

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

2019-01-03T16:00:25+02:00juillet 25th, 2017|Conseils pour le Community Manager, Le Blog, Twitter|

Formation en ligne : 20 outils gratuits pour gagner plus d'abonnés Instagram


Formation en ligne : réaliser un audit publicitaire Facebook