6 méthodes simples pour maximiser les conversions sur les réseaux sociaux

Le concept de conversion est une notion essentielle si vous êtes à la recherche d’acquisition de nouveaux prospects/clients grâce aux réseaux sociaux. En effet, vous devez inciter l’internaute à effectuer une action précise à la suite d’une communication sponsorisée ou non, par exemple remplir un formulaire ou directement acheter un bien/service.

Je vous donnerai alors tout au long de cette formation réseaux sociaux des conseils simples à appliquer pour votre marque afin de favoriser la génération de conversions, visant à vous permettre de vendre vos produits/services grâce aux réseaux sociaux.

1) Rédiger une accroche claire avec un call-to-action

Vous n’avez que quelques secondes pour capter l’attention des internautes et les faire interagir. Évitez d’écrire un roman qui demande trop de concentration. Décrivez votre offre en 2 lignes avec un slogan bien défini. Ajoutez un call-to-action qui invitera les utilisateurs à cliquer pour en savoir plus et convertir.

Pour promouvoir la possibilité de publier ses publicités sur Waze, l’application propose un statut très clair et court. Les internautes comprennent immédiatement le service offert. Par ailleurs, le bouton « S’inscrire » invite à la conversion.

 

 

2) Utiliser un langage compréhensible

Évitez le jargon qui peut ennuyer les internautes. Pire encore, ils peuvent ne pas comprendre le message et ce que vous leur offrez. Dans ce cas, comment pourrait-il convertir ? Mettez-vous à leur place et dites clairement ce que vos prestations vont leur apporter. S’ils comprennent le but rempli par vos produits ou services, ils seront plus enclins à s’engager.

Au lieu de se perdre dans les fonctionnalités de son application, Slack va droit au but. En une ligne, l’outil présente ce qu’il peut faire pour ses clients. Ceux qui veulent en savoir plus pourront cliquer sur le lien.

 

 

3) Choisir soigneusement les publications à booster

Avant de sponsoriser une publication, attendez que la portée organique s’exécute. Laissez passer au moins 24 heures et analysez son impact. Si le post n’a pas reçu beaucoup d’engagements, est-ce vraiment utile de le booster ? En effet, cela peut signifier qu’il n’est pas assez intéressant pour votre cible. En y investissant de la publicité, vous risquez de perdre de l’argent. Mieux vaut en refaire un, en changeant le visuel ou le statut.

Préférez booster les publications qui reçoivent un bon accueil organique. Cela signifie qu’elles ont du potentiel.

Le réseau social Facebook vous indique les publications qui connaissent une portée organique supérieure pour vous aider à booster les bonnes informations. Servez-vous de cet indicateur, notamment si vous avez un budget limité.

 

 

4) Utiliser la vidéo

Comme nous l’avons vu précédemment, les statuts concis ont davantage de chance de convertir vos prospects. Cependant, ce n’est pas toujours possible de réduire une offre à 2 lignes. Dans ce cas, utilisez la vidéo ! Très en vogue sur les réseaux sociaux, ce format permet de faire passer un message de manière dynamique, en moins d’une minute.

Dans cet exemple, Sellsy choisit de promouvoir son webinaire via une vidéo explicative, qui déroule les points abordés durant la séance. Ce clip accroche immédiatement l’attention des internautes et leur permet d’être convaincus par l’utilité du webinaire.

 

 

Note : sachez que les vidéos ont une meilleure portée sur Facebook. Pour accroître vos conversions, c’est donc un format sur lequel vous devez compter !

 

5) Publier un visuel informatif

Toujours dans l’optique de donner un maximum d’informations utiles en peu de temps, vous pouvez publier un graphique, un tableau ou une infographie. Attention à ne pas programmer un visuel à rallonge (sauf sur Pinterest !). Préférez une image qui s’affiche en entier dans le fil d’actualités des abonnés, de manière lisible. Pensez aussi au fait que le visuel sera consulté sur mobile.

Dans cet exemple, Jardiland donne des conseils sur la fréquence de promenade d’un chien, de manière visuelle. En quelques secondes, le message passe grâce au visuel lisible.

 

 

6) Bien sélectionner les couleurs

Habituez vos abonnés à des codes couleur par type de contenu. Par exemple, vos infographies peuvent être publiées sur un fond jaune, alors que vos vidéos comprendront un bandeau vert. Dans tous les cas, essayez de choisir des couleurs relatives à votre charte éditoriale, tout en vous éloignant des coloris de la plateforme. Sur Facebook, évitez les visuels bleus foncés, sur Linkedin, oubliez le gris et sur Pinterest, atténuez au maximum le rouge.

Par exemple, l’entreprise QuickBooks a bien compris l’importance de se démarquer. Cette publication sponsorisée sur Linkedin est de couleur verte. Une teinte vive qui attire immédiatement l’attention dans un fil d’actualités très sobre.

 

 

Pour augmenter le taux de conversion sur vos réseaux sociaux, soyez simple, direct, concis et visuel. Le premier pas est d’attirer l’attention de l’internaute. Ensuite, il faut l’interpeller par une offre convaincante pour l’inciter à cliquer sur votre lien et entrer dans votre tunnel de conversion.

Pour aller plus loin :

Formateur & consultant social-média, je suis l’auteur de la « Boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod. J’ai formé plusieurs milliers de collaborateurs à l’usage professionnel des réseaux sociaux depuis 2011.

Rejoignez moi sur Twitter et Instagram.

Formation en ligne : 20 outils gratuits pour gagner plus d'abonnés Instagram


Formation en ligne : réaliser un audit publicitaire Facebook

2019-01-13T10:51:25+02:00mai 28th, 2018|Conseils pour le Community Manager, Le Blog|