Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Le trop plein d’informations sur le web amène beaucoup d’entre nous à se perdre dans la recherche d’informations pertinentes et stratégiques pour notre entreprise.

S’il existait un moyen de pouvoir bénéficier d’un espace où les contenus les plus pertinents seraient déjà choisis et hiérarchisés par thématique spécifique avec en plus, une plus-value en terme de réflexion, d’idées et de propositions sur chaque article, seriez-vous tenté ?

Cette pratique existe et s’appelle la curation.

Un procédé qui suscite la curiosité du grand public et qui attire de plus en plus les entreprises et les experts.

Outil révolutionnaire ou simple tendance ? La curation questionne, vue pour certains comme un vol d’idées ou encore comme une simple veille et est considérée pour d’autres comme un véritable apport d’idées pour leur communauté.

Nous nous sommes penchés sur le sujet afin de définir en quoi consiste la curation et quels peuvent être ses véritables apports.

 

Qu’est ce que la curation ?

La curation est une nouvelle façon de partager sur les réseaux sociaux. Les personnes ne sont plus obligées aujourd’hui de produire du contenu pour être une source d’information véritable et fiable.

Cette dernière permet à tous de sélectionner, de mettre en forme puis de relayer des contenus web pertinents sur un sujet donné par le biais d’un espace web, et cela afin de les partager au plus grand nombre.

Si l’on devait résumer la curation en une formule mathématique on pourrait dire que :

curation = information existante d’un tiers + plus-value du curateur (expertise, avis, reflexion) + partage + respect de l’auteur et du contenu.

Pour mieux comprendre la curation, il suffit d’aller chercher le sens historique du mot curator : « Curator est en français le commissaire d’exposition, celui qui, dans les musées, « prend soin » des oeuvres, les sélectionne dans une exposition, les met en valeur…» Ce qui en soit correspond à ce que représente la curation sur le web.

« La curation, c’est partager l’information en apportant de la valeur et en citant l’auteur. » Marc Rougier, fondateur et CEO de Scoop.it, plate-forme de curation.

Et c’est bien là que se trouve toute la différence entre la veille et la curation, trier les contenus pertinents, les partager en portant une attention particulière à ajouter sa plus-value, c’est-à-dire enrichir le contenu (sans le modifier) par le biais de son avis, de son expertise afin d’apporter des éléments supplémentaires au lecteur.

 

Pourquoi les entreprises devraient aujourd’hui utiliser la curation ?

Méconnue et pourtant si bénéfique, la curation représente aujourd’hui pour une entreprise une opportunité de notoriété, de visibilité, de crédibilité et d’expertise.

Donner de la valeur à ce que vous découvrez : quel est l’intérêt de faire une veille si elle ne sert qu’à quelques personnes ? Pourquoi ne pas la partager à une communauté et à d’autres experts en ajoutant des commentaires, signe d’une expertise ?

Une preuve d’ouverture vers l’extérieur et une mise en avant de vos compétences.

Jérôme Deiss @e_influenceur le fait très bien avec « Veille Digitale » en ajoutant à chaque article son avis d’expert du numérique, et en faisant référence à d’autres articles.

 

JDeiss - Formation reseaux sociaux

 

Mettre en avant l’expertise et les savoirs d’un curateur au profit de la communauté : beaucoup d’entreprises n’ont pas le temps de produire du contenu, mais peuvent disposer d’une expertise sur un ou plusieurs sujets.

La curation résout l’équation en permettant aux entreprises de rebondir sur des articles au sein de leur thématique et d’apporter leurs réflexions, suggestions et commentaires.

La société Saint-Gobain est allée plus loin en intégrant véritablement la curation au cœur de sa stratégie numérique, en multipliant les thèmes couverts et en intégrant le contenu directement sur le site.

 

Saint-Gobain 2 - Formation reseaux sociaux

 

Gagner en visibilité : effectuer une veille sur un sujet spécifique et apporter votre plus-value sur les articles des autres ne peut être que bénéfique pour votre image et améliorer votre visibilité. Vous créerez de l’interaction avec les auteurs par le biais de vos insights (commentaires), et vous susciterez l’intérêt des autres experts ou entreprises intéressés par votre thématique.

La maintenance industrielle n’est pas le sujet le plus vendeur et pourtant, Midest, par le biais de sa curation sur Scoop.it, a réussi à apporter un contenu d’information pertinent et qualitatif pour les professionnels de son secteur :

 

Midest - Formation reseaux sociaux

 

Soigner sa e-reputation : la curation vous permet aussi de gérer votre e-réputation en proposant du contenu de qualité, en améliorant votre référencement ainsi que votre crédibilité et votre expertise sur votre domaine.

Robin Good, éditeur italien, utilise avec brio la curation pour mettre en avant son expertise.

 

Robin Good - Formation reseaux sociaux

Networking : le principe de partager et d’apporter votre expertise sur des articles d’auteurs au sein de votre curation vous amène à les mentionner, à mettre en avant leurs contenus et donc de ce fait à interagir avec eux. Un bon moyen d’étendre votre réseau et d’enrichir votre carnet d’adresses.

Veille en temps réel : une véritable ressource régulière de données sur un sujet spécifique au profit de l’externe mais aussi de l’interne.

Renforcer la valeur de son contenu : les contenus que l’on partage proviennent d’articles externes mais peuvent aussi venir de nos propres productions. Un bon moyen de pouvoir mettre en avant vos contenus et ainsi asseoir votre expertise en les mêlant à votre curation générale.

Détecter des potentiels : la curation permet aussi de détecter les influenceurs et les experts dans des domaines spécifiques. C’est une bonne occasion pour créer des liens avec des futurs partenaires ou trouver des nouvelles ressources clés pour votre entreprise.

Plus-value concurrentielle : effectuer de la curation vous permet une meilleure maîtrise de l’information, avec une volonté d’ouverture de la part de l’entreprise vers son environnement et un esprit de partage de son expertise envers sa communauté.

Apax le fait très bien en réussissant en plus à faire des liens avec ses différents partenaires et en rappelant leurs objectifs communs.

 Apax - Formation reseaux sociaux

 

Valorisation des collaborateurs : les professionnels effectuant cette tâche au sein de l’entreprise pourront mettre en avant leur expertise sur un sujet donné, être reconnus et identifiés comme véritable « ressource » sur le sujet.

D’un point de vue entreprise, on peut voir que GRDF réussit aussi par le biais de son Community Manager Xavier Charles et de certains membres experts à valoriser ses différents champs d’actions et d’innovation, et cela par le biais d’un nombre conséquent de sujets traités avec des commentaires, mettant en lien le rapport de l’entreprise face à la démarche.

 

GRDF 1 - Formation reseaux sociaux

GRDF3 - Formation reseaux sociaux

 

Comment faire de la curation ?

1) Connaître la thématique que vous allez traiter : sur quels sujets souhaitez-vous faire des recherches ? Soyez spécifique.

2) Centralisez l’ensemble de vos sources au même endroit à l’aide d’un agrégateur tel que Netvibes ou Feedly, et cela afin d’avoir une base où vous irez chercher l’ensemble des informations dont vous avez besoin.

3) Définissez où vous allez chercher les informations : fixez-vous des critères qui vous permettront de faire un premier tri par pertinence, qualité des contenus, réactivité, types de plates-formes (blogs, site corporate, site d’actualités).

4) Choisissez les contenus les plus pertinents : pensez toujours à la valeur ajoutée de l’information, vérifiez les sources de l’information partagée et la véracité des propos.

5) Éditez votre contenu : ajouter ou modifier une introduction, changer l’image, etc…

6) Apportez votre plus-value : et c’est peut être là toute la différence entre la veille et la curation, cette capacité à apporter votre plus-value avec un commentaire, une analyse sur l’article. Vous devez apporter un œil d’expert sur le sujet en rebondissant sur le sujet et en apportant un complément sur l’article.

7) Partagez votre contenu : la curation n’a d’intérêt que par son partage et sa diffusion : utilisez l’ensemble de vos canaux (newsletters, réseaux sociaux) pour offrir cette source d’information gratuite et de qualité à vos différents publics.

Focus sur une plate forme de curation : Scoop.it

Scoop.it : avec ses 1,6 millions d’utilisateurs, il s’agit de la plate-forme de curation par excellence, simple, efficace et reconnue par de nombreux experts du numérique.

L’outil permet à tous de devenir curateur en créant des « topics » (sujets) sur les thématiques de votre choix.

Un outil simple à prendre en main, utilisable aussi bien de manière personnelle que de manière professionnelle ; cette plate-forme bénéficie d’une forte affluence et bénéficie de contenus diversifiés et de qualité.

Comment ça marche ?

Comme pour toute plate-forme, votre première étape réside dans l’agrégation de contenus, en fonction d’un centre d’intérêt choisi, en temps réel. L’utilisateur installe ensuite un Bookmarklet dans sa barre de navigation, et cela afin de pouvoir « scooper » (c’est à dire partager sur son « topic ») l’ensemble des contenus.

  • L’utilisateur sélectionne ensuite les meilleurs contenus trouvés sur le web et/ou suggérés par Scoop.it
  • L’utilisateur peut, s’il le désire, choisir d’autres utilisateurs à suivre dans son domaine proposé par Scoop.it
  • En tant que bon curateur, il va ajouter sa plus-value en éditorialisant le titre si celui-ci ne parle pas, en changeant les images (afin de susciter encore plus l’intérêt), en ajoutant son insight (c’est à dire apporter son avis sur l’article en apportant des éléments de réponses, de complément d’informations, de réflexions)
  • Il lui sera possible par la suite de le partager de manière personnalisée au sein de ses différentes présences sociales.

 

Prérequis

Il est vraiment important en tant que bon curateur de suivre une règle importante : respecter le contenu et l’auteur.

Même si vous pouvez ajouter votre avis et apporter une plus-value à l’article de l’auteur, il est important de ne pas modifier son contenu ni de se l’approprier en omettant de préciser son nom et la provenance de l’article.

Un bon curateur est une personne qui saura produire de la richesse autour du contenu qu’il cure.

La curation reste une pratique bénéfique que peu d’entreprises aujourd’hui utilisent, mais qui pourtant représente un réel apport en terme d’images, de visibilité et d’expertise.

Véritable gain de temps, la curation est une pratique où les risques sont moindres vis-à-vis d’autres réseaux sociaux et qui, en plus, apporte une réelle plus-value à votre expertise.

Pour aller plus loin :

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus