Le Blog – Pellerin Formation https://www.pellerin-formation.com Centre de formation Community Manager Fri, 23 Jun 2017 13:39:31 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=4.5.9 Dans la boîte à outils du Community Manager : Followerwonk https://www.pellerin-formation.com/2017/06/22/dans-la-boite-a-outils-du-community-manager-followerwonk/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/22/dans-la-boite-a-outils-du-community-manager-followerwonk/#respond Thu, 22 Jun 2017 07:37:00 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=34219 A l’occasion de la sortie de mon livre « La boîte à outils du Community Manager » aux Editions Dunod, vous retrouverez chaque semaine un outil clé pour le Community Manager.

 

la-boite-a-outils-du-community-manager

 

Cette fois-ci, je vous propose de passer en revue les principales fonctionnalités de l’outil Followerwonk permettant de pouvoir facilement détecter de potentiels influenceurs, réaliser un benchmark concurrentiel et d’en savoir plus sur les abonnés d’un compte Twitter.

 

Accueil Followerwonk

 

Pour exploiter le potentiel de l’outil, il vous sera nécessaire de connecter votre compte Twitter et de créer un compte chez le propriétaire de l’outil nommé Moz.

Une fois cela effectué, vous pourrez choisir entre plusieurs options :

  • détecter de potentiels influenceurs par mots-clés

Dans l’exemple ci-dessous, j’ai effectué une recherche avec le mot-clé « Voyage », et l’outil me propose une liste de résultats à classer en fonction de différents critères à savoir le nombre de tweets, d’abonnements, d’abonnés, l’âge du compte et l’autorité sociale.

Il sera ensuite nécessaire naturellement de faire un tri parmi les résultats proposés :

 

Influenceurs Voyage

 

  • comparer l’évolution des performances communautaires de ses concurrents

Voici un exemple de benchmark concurrentiel retraçant différentes données à savoir l’évolution du nombre de followers, le taux d’engagement, le nombre total de tweets et la moyenne hebdomadaire de tweets publiés.

 

Benchmark Followerwonk 1

Benchmark Followerwonk 2

 

  • analyse des abonnés & abonnements d’un compte donné

Vous retrouverez de nombreuses informations sur les abonnés/abonnements d’un compte comme par exemple leur localisation, heures de connexion et d’activité, nombre de followers, etc…

 

Informations Followers 3

Informations Followers 1

Informations Followers 2

Informations Followers 4

 

Certaines fonctionnalités seront réservées uniquement aux détenteurs d’un compte Premium à savoir :

  • la possibilité d’avoir des données précises sur l’engagement au sein de sa communauté

 

Track Followers 1

Track Followers 2

 

  • la possibilité de trier parmi ses followers

 

Trier followers Followerwonk

 

Verdict : un outil puissant pour en savoir plus à propos de son compte Twitter ainsi que de ses concurrents.

Prix : voir présentation des offres ci-dessous :

 

Offres Followerwonk 1

Offres Followerwonk 2

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/22/dans-la-boite-a-outils-du-community-manager-followerwonk/feed/ 0
Les bonnes et mauvaises pratiques de l’utilisation des hashtags https://www.pellerin-formation.com/2017/06/21/les-bonnes-et-mauvaises-pratiques-de-lutilisation-des-hashtags/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/21/les-bonnes-et-mauvaises-pratiques-de-lutilisation-des-hashtags/#respond Wed, 21 Jun 2017 08:16:35 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=34199 Désormais, les hashtags sont utilisés sur presque tous les réseaux sociaux. Au delà du fait qu’ils servent à classer le contenu par catégories, ils permettent également aux utilisateurs d’échanger sur une thématique commune, de trouver du contenu pertinent, d’apparaître dans la veille d’une audience ciblée, de donner des informations complémentaires…

Grâce à une utilisation judicieuse des hashtags sur les réseaux sociaux, vous parviendrez à déployer une stratégie digitale gagnante.

Dans ce cadre, je vous présenterai tout au long de cet article des usages intéressants de ceux-ci mais également des pratiques à éviter absolument.

 

1) Les bonnes pratiques

Il existe de nombreuses manières d’utiliser avec intelligence un hashtag.

Faire preuve de précision

Efforcez-vous de fédérer une communauté restreinte d’utilisateurs passionnés autour d’une thématique spécifique. Pour cela, utilisez un hashtag permettant de cibler un public limité et qualifié. Grâce à cette pratique, vous obtiendrez un meilleur taux d’engagement et vous pourrez recruter des fans de qualité.

Vous commercialisez des produits pour bébés ? Optez pour «  #jeunemaman » qui fait référence à votre cœur de cible, comme le fait le kidstore Little Brownie :

 

little1

 

Ce hashtag recense plus de 64 000 posts sur Instagram, la preuve qu’il est tendance :

 

little2

 

Utiliser les hashtags pertinents en fonction du réseau social utilisé

Les marques utilisent les hashtags dans l’optique de faire découvrir leur contenu aux utilisateurs. Néanmoins, selon le réseau social sur lequel vous publiez, leur utilisation diffère. Par exemple, sur Instagram, les hashtags visent à décrire le contenu d’une publication.

Par contre, sur Twitter, les hashtags permettent de mettre en avant le thème d’un contenu ou un groupe d’utilisateurs avec lequel vous souhaitez échanger.

Prenons l’exemple d’Ubisoft. Lorsque l’entreprise était présente au salon E3, elle a créé un hashtag pour l’occasion : #UbiE3. Sur Twitter, elle utilisait ce mot dièse dans tous ses tweets relatifs à l’événement :

 

ubi1

 

Sur Instagram aussi, mais elle ajoutait aussi d’autres hashtags pour décrire davantage le contenu, comme le nom du jeu présenté :

 

ubi2

 

Avant d’intégrer des hashtags dans une publication, effectuez des recherches sur la façon dont ils sont utilisés sur chaque réseau social. Consultez les guides mis à disposition par la plupart de ces plateformes.

 

Utiliser des hashtags pertinents et sans marque

Contrairement aux idées reçues, les hashtags utilisés par les marques doivent représenter ce qu’elles sont et les valeurs qu’elles véhiculent et non mentionner leur nom.

Par exemple, l’entreprise de cosmétiques Nocibé a créé le hashtag #CreateurDeSourires, utilisé lorsqu’elle partage ses propres produits sur Instagram, Twitter ou Facebook :

 

nocibe1

 

Même si le hashtag ne nomme pas explicitement la marque, il est tout de même viral. Les clients de l’enseigne connaissent celui-ci et se l’approprient lorsqu’ils mettent en avant leurs achats Nocibé sur leurs comptes :

 

Createur de sourires

 

2) Les mauvaises pratiques

À contrario des bonnes pratiques, en utilisant de mauvaises pratiques, vous risquez de faire fuir votre public.

Utiliser des hashtags trop longs et trop compliqués

En règle générale, il est préférable d’opter pour des hashtags courts et simples à retenir. En particulier pour votre hashtag de marque, si vous décidez d’en créer un.

Retenez que les hashtags permettent de trouver rapidement un contenu et de susciter l’engagement, que ce soit sur Facebook, Twitter ou Instagram. En proposant un hashtag long et compliqué, vous obtiendrez l’effet inverse : les internautes ne vous trouveront pas et, par conséquent, ne s’engageront pas.

Par exemple, sur son compte Instagram, Gemo n’utilise que des hashtags très courts, composés au maximum de 2 mots :

 

Hashtags Gemo

 

Et la marque a raison, car ces mots-clés sont très utilisés par son cœur de cible. Le hashtag #modehomme est utilisé dans plus de 41 000 posts :

 

gemo2

 

Utiliser plus de hashtags que de mots

La plupart des internautes, à tort, utilisent trop de hashtags. Il est vrai que sur Instagram, intégrer de nombreux hashtags peut permettre d’augmenter la portée organique de ses publications. Certains utilisateurs n’hésitent pas à en utiliser jusqu’à 30 dans un seul post, ce qui est excessif.

Limitez-vous à 5 hashtags par publication. Si vous en utilisez davantage, vous risquez d’attirer des spammeurs. De plus, l’utilisation excessive de hashtags finit par diluer le message que vous souhaitez transmettre.

Le compte Instagram Sephora France n’utilise pas plus de 2-3 hashtags par publication et propose ainsi une légende visible :

 

Sephora Hashtags

 

Utiliser tout le temps des hashtags

L’utilisation d’hashtag n’est pas automatique ! Par exemple, sur Facebook, ils ont une portée limitée et ne doivent être utilisés que pour uniformiser une campagne, pour diffuser un hashtag de marque ou créer un rendez-vous. Comme Contrex et son hashtag #NousSommesInvincibles qui fait la promotion d’une campagne avec des influenceuses :

 

contrex1

 

Mais sur les autres posts, qui n’interviennent pas dans le cadre d’un RDV spécifique, la marque n’inclut pas de hashtag :

 

contrex2

 

L’utilisation des hashtags vous permet de toucher un public plus large et qualifié sur les réseaux sociaux. Cependant, pour en tirer profit, vous devez les utiliser avec parcimonie et intelligence.

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/21/les-bonnes-et-mauvaises-pratiques-de-lutilisation-des-hashtags/feed/ 0
8 fonctionnalités Instagram méconnues du Community Manager débutant https://www.pellerin-formation.com/2017/06/20/8-fonctionnalites-instagram-meconnues-du-community-manager-debutant/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/20/8-fonctionnalites-instagram-meconnues-du-community-manager-debutant/#respond Tue, 20 Jun 2017 06:43:51 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=34004 Réseau social incontournable, Instagram renferme de nombreuses fonctionnalités pour gérer au mieux son profil personnel ou professionnel. Pour vous aider à utiliser au mieux cette plateforme, je vous propose de découvrir 8 fonctionnalités souvent méconnues des Community Managers débutants.

 

1) Recevoir des notifications quand un compte poste

La fonctionnalité « Notifications des publications » permet de recevoir des notifications quand un compte intéressant (pour votre veille ou votre benchmark) poste une photo.

Pour activer cette fonctionnalité sur Instagram :

  • Rendez-vous sur chacun des profils qui vous intéressent.
  • Appuyez sur la touche « Menu » située dans le coin supérieur droit de l’écran.
  • Sélectionnez dans le menu déroulant « Activer les notifications des publications ».

 

1

 

  • En réitérant cette opération, vous désactivez les notifications.

 

2) Créer des albums avec les posts enregistrés

Instagram vous offre la possibilité de créer des albums avec les posts enregistrés.

  • Accédez à votre profil, puis cliquez sur l’icône « Bookmark » dans le menu situé au-dessus de vos photos, en haut à droite.

 

2

 

  • Sélectionnez l’onglet « Collections », puis appuyez sur le bouton « Créer une collection ».

 

3

 

  • Pour ajouter des photos à votre collection, appuyez sur l’icône « Bookmark » sous la photo que vous souhaitez insérer dans l’album, puis cliquez sur « Ajouter à la collection ».

 

3) Éviter de liker accidentellement des photos

Pour éviter de liker accidentellement des photos lorsque vous consultez le fil d’actualité d’un concurrent par exemple, activez le mode « avion » avant de le faire défiler. Sans accès internet, il est impossible de liker du contenu.

Dans un premier temps, accédez au fil d’actualité pour charger les publications, puis activez le mode « avion » de votre smartphone.

 

4

 

4) Effacer l’historique de recherche

Instagram, par défaut, conserve l’historique des recherches effectuées. Néanmoins vous pouvez le supprimer à l’aide d’une simple astuce.

  • Accédez à votre compte.
  • Dans le menu déroulant, cliquez sur le bouton « Options », en haut à droite de l’écran de profil. Sur iOS, le menu ressemble à une icône d’engrenage. Sur Android, il s’agit de trois carrés verticaux.

 

5

 

  • Faites dérouler l’écran et cliquez sur « Effacer l’historique des recherches ».

 

6

 

  • Une boîte de dialogue vous demande de confirmer votre choix.
  • Appuyez sur « Oui, je suis sûr » pour valider.

 

5) Réorganiser les filtres

Vous utilisez régulièrement Instagram ? Vous vous servez toujours des mêmes filtres ? Pour éditer plus facilement vos photos, réorganisez l’affichage des filtres en mettant les plus utilisés en premier et en masquant ceux que vous n’utilisez jamais.

Pour ce faire, importez une photo, puis balayez l’écran vers la droite jusqu’au dernier filtre. Appuyez ensuite sur le bouton « Gérer ».

 

7

 

Pour réorganiser les filtres :

  • Appuyez sur l’icône avec 3 lignes à côté de chaque filtre que vous souhaitez déplacer.
  • Glissez-le ensuite vers l’emplacement souhaité.

 

8

 

Pour masquer un filtre :

  • Décochez le filtre en cliquant sur le bouton à droite.

 

9

 

6) Approuver les photos où vous êtes tagués

Par défaut, lorsque des utilisateurs vous taguent sur des photos, ces dernières sont automatiquement ajoutées à votre profil dans la section « Photos de vous ». Si vous souhaitez effectuer une vérification avant qu’elles apparaissent dans cette section :

  • Cliquez sur l’icône « Photos de vous » dans votre profil.

 

10

 

  • Cliquez sur le menu en haut à droite (3 petits points)
  • Sélectionnez « Options d’identification »

 

11

 

  • Cliquez sur le bouton « Ajouter manuellement ».

 

12

 

Vous continuez à recevoir des notifications dès qu’un utilisateur vous tague dans une photo, mais il faudra l’approuver avant qu’elle s’expose à vos abonnés.

 

7) Trouver des posts publiés près de sa localisation

Si vous êtes une entreprise ou marque locale, il est toujours utile de trouver des followers proches de vos locaux. Alors, pour trouver des posts publiés près de votre localisation :

  • Accédez à l’écran principal de recherche, puis appuyez sur l’icône de loupe située en bas de la page d’accueil.
  • Tapez une ville, un lieu, un bâtiment ou un monument sur la barre de recherche du haut, quatre onglets s’affichent.
  • Cliquez sur l’icône de localisation.

 

13

 

  • Parmi les options proposées, sélectionnez le géotag qui vous intéresse pour visualiser les meilleures publications et celles les plus récentes postées près de votre localisation.

 

14

 

8) Envoyer une photo à seulement quelques personnes

Vous savez très certainement publier une photo dans votre fil d’actualité. Mais saviez-vous que vous pouvez aussi transmettre un visuel en privé à une seule ou plusieurs personnes ? Pour ce faire :

  • Chargez la photo.
  • Sur l’écran de publication, appuyez sur la flèche descendante à droite de « Nouvelle publication » pour envoyer votre photo en « Message direct ».

 

15

 

  • Choisissez ensuite les destinataires puis appuyez sur le bouton « Envoyer ».

 

Pour envoyer une photo existante :

  • Sélectionnez la photo.
  • Appuyez ensuite sur l’icône « Envoyer » située sous la photo.

 

16

 

  • Choisissez les destinataires, ajoutez un message puis cliquez sur « Envoyer ».
]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/20/8-fonctionnalites-instagram-meconnues-du-community-manager-debutant/feed/ 0
Content Marketing et Social Selling : de fidèles alliés https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/content-marketing-et-social-selling-de-fideles-allies/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/content-marketing-et-social-selling-de-fideles-allies/#respond Mon, 19 Jun 2017 09:27:33 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33986 Par Pierre Chatelain, responsable Communication chez SociallyMap

Parmi tous les termes alambiqués dont regorge le digital marketing, beaucoup se rejoignent. C’est le cas du Content Marketing et du Social Selling, deux pratiques réellement efficaces, si bien qu’elles deviennent la norme dans toutes les stratégies de communication dignes de ce nom.

Si on peut considérer que le Content Marketing fait de vos contenus votre arme principale, alors le Social Selling amplifie sa portée et sa puissance ! 2 stratégies complémentaires dont vous auriez tort de vous priver.

 

writting2

 

Qu’est-ce que le content marketing ?

Commençons par nous demander : qu’est-ce que « le contenu » ?

En réalité, sur le web, tout n’est que contenu : une phrase, une image, une vidéo, un tweet, un slideshare, un guide technique, une infographie… Mais cela ne nous avance pas trop sur la définition du Content Marketing…

Pour affiner notre description, accordons-nous sur le fait que le Content Marketing n’est autre que la création de BONS contenus, produits afin d’atteindre des objectifs clairement identifiés.

 

typing2

 

Qu’est-ce qu’un bon contenu ?

Un bon contenu, c’est d’abord un contenu qui a été construit avec stratégie (pour un texte : avoir optimisé le placement de mots clés pour le SEO par exemple).

C’est un contenu qui est adapté au bon support de diffusion (si vos prospects sont sur Snapchat, devez-vous rédiger un Livre Blanc de 75 pages ?).

Et c’est aussi un contenu publié au bon moment (vous vendez des maillots de bain ? inutile de diffuser vidéo de présentation de la nouvelle gamme en Novembre…).

Enfin, un bon contenu, c’est surtout un contenu qui s’inscrit dans votre stratégie web-marketing, et qui, de fait, est coordonné avec l’ensemble des autres contenus mais aussi avec vos autres actions (roadmap Produit, calendrier événementiel, stratégie Social Media etc…).

 

Content Marketing : quels objectifs ?

A l’image de votre stratégie digitale globale, vos objectifs peuvent être multiples et combinés : accroitre votre visibilité, améliorer votre notoriété ou l’engagement sur vos publications, développer votre business en générant des leads commerciaux rapidement etc…

Pour chaque objectif, certains contenus seront à privilégier. Pour plus d’informations, je vous conseille cet article sur le comportement du cerveau face à différents types de contenus.

 

arrow2

 

Pourquoi le Content Marketing est-il si important ?

1) Les techniques traditionnelles déçoivent

Les stratégies « à l’ancienne » sont de moins en moins satisfaisantes pour la grande majorité des entreprises.

  • Vos prospects deviennent hermétiques à la plupart des campagnes e-mailing, dont les taux d’ouverture dépassent rarement 2%.
  • 97% des appels ‘’à froid’’ ne génèrent pas de lead et 8% seulement des affaires signées ont pour origine la prospection directe ou les salons (voir cette infographie sur le Social Selling).
  • Et il y a très peu de chance pour que la prospection en porte-à-porte soit une option adaptée pour vos produits et services…

2) Les internautes ont de nouveaux comportements

Le web fait partie intégrante du quotidien de vos consommateurs : dès leur réveil, dans les transports, au bureau, aux toilettes…

De plus, en France, 36% du temps passé sur internet le sera sur les Réseaux Sociaux !

On comprend facilement l’enjeu crucial, pour les entreprises, d’être visibles de manière pertinente sur le web et les réseaux sociaux sur lesquels se trouvent leurs futurs clients, mais aussi leurs futurs talents !

Aujourd’hui, les internautes ne cherchent plus à acheter un produit en particulier, mais cherchent des réponses à leurs problématiques. Si vous êtes celui qui lui aura apporté les meilleures réponses, vous aurez de forte chance d’être celui chez qui il se fournira !

Le Content Marketing, c’est apporter des contenus pertinents à vos cibles, pour attirer et retenir leur attention, afin de vous placer en pole position dans leur passage à l’acte d’achat. Le Content Marketing s’imbrique donc totalement dans une stratégie de Social Selling !

 

Le Social Selling, c’est quoi ?

En synthèse, le Social Selling consiste à considérer les réseaux sociaux comme un levier permettant de générer du business.

Aux Etats-Unis, le Social Selling est depuis longtemps passé du statut de simple tendance à véritable évolution incontournable des techniques de vente. Et même si nous avons comme souvent quelques mois de retard en Europe et en France, nous suivons la même trajectoire !

Attention, le Social Selling, ce n’est pas remplacer un appel téléphonique par une discussion LinkedIn. Ce n’est pas non plus le fait de vendre directement sur Facebook.

A travers la mise en place de nombreuses « bonnes pratiques » (pour cela, je vous conseille l’article Les bases du Social Selling), le Social Selling c’est apporter régulièrement des contenus pertinents (Content Marketing, on y revient) sur les réseaux où se trouvent vos cibles, afin qu’ils vous identifient comme l’Expert du domaine. C’est engager la conversation, participer aux discussions, apporter des réponses !

Enfin, le Social Selling c’est passer à la transformation commerciale uniquement lorsque le prospect semble prêt, mais pas avant ! Le mot d’ordre étant « Aider, avant de vendre ! ».

En sommes, voici ce que vous apportent vos stratégies de Content Marketing et de Social Selling :

  • Être présent là où les acheteurs se renseignent.
  • Proposer les bons contenus, aux bonnes personnes, dans les bons timings.
  • Engager les conversations aux moments opportuns, écouter les signaux faibles.
  • Aider, avant de vendre.

Le Social Selling vous intéresse ? Téléchargez gratuitement notre Guide du Social Selling disponible ici : http://socialselling.sociallymap.com/

C’est avec plaisir que je reste à votre disposition pour discuter de ces sujets passionnants que sont le Content Marketing et le Social Selling. N’hésitez pas à partager vos retours d’expérience en commentaire, ou par e-mail à hello@sociallymap.com.

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/content-marketing-et-social-selling-de-fideles-allies/feed/ 0
Les dernières fonctionnalités social-média pour le Community Manager au 19 juin 2017 https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-19-juin-2017/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-19-juin-2017/#respond Mon, 19 Jun 2017 07:02:39 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33871

Afin de rester informé des dernières fonctionnalités des principaux réseaux sociaux du marché, je vous proposerai chaque semaine un article récapitulatif.

Les réseaux / applications couverts seront :

– Facebook
– Instagram
– Twitter
– Periscope
– Google +
– Pinterest
– Youtube
– LinkedIn
– SnapChat

Sur Facebook

 

Formation Facebook

 

Importer une vidéo en tant que bandeau de couverture

Au niveau de la fonctionnalité permettant de télécharger votre bandeau sous la forme d’image, il est désormais possible de sélectionner une vidéo également.

Voici comment cela se présente :

 

Video Bandeau de couverture

 

Possibilité de répondre à un commentaire avec un GIF

Afin de répondre aux internautes de manière animée, il est désormais possible de puiser dans la base de données du réseau social directement dans l’encart de réponse à un commentaire.

Voici comment cela se présente :

 

GIF commentaire Facebook

 

Créez une audience similaire avec des acheteurs récents

Le réseau social propose de pouvoir créer une audience personnalisée ou similaire en intégrant une nouvelle donnée : la possibilité de cibler des personnes ayant effectué un achat dans les 7 derniers jours.

Vous pourrez alors :

  • toucher certains de vos clients étant détectés comme acheteurs récents

 

Audience personnalisee Acheteurs Recents

 

  • toucher certains prospects et acheteurs récents similaires à vos clients existants

 

Acheteurs reguliers Facebook

 

Sur Instagram

instagram-logo-796x404

Archivez vos photos

La fonctionnalité était en cours de déploiement : désormais, avec la dernière mise à jour de l’application, archivez vos photos pour ne plus les afficher sur votre compte de manière publique et gardez les uniquement pour vous.

Voici la marche à suivre :

 

Archivage photo Instagram

 

Une mention « Contenu sponsorisé » pour les influenceurs

Chaque photo/vidéo payée par une marque et postée par un influenceur devra comprendre la mention « Sponsorisé » pour être en accord avec la loi portant sur la promotion de produits/services.

Voici comment cela se présentera :

 

Mention Sponsoring Instagram Influenceurs

 

Sur Twitter

 

twitter-logo

 

Un nouveau design

Le réseau social met à jour son design en tendant de plus en plus vers des formes arrondies pour les photos de profil et les contenus diffusés.

 

Nouveau-Design-Twitter

 

A noter également des compteurs mis à jour en temps réel de réponses, retweets et « J’aime » sur les tweets, uniquement sur les versions mobiles du réseau social.

 

Sur Snapchat

 

Snapchat gros logo

 

Ouverture de l’Ads Manager

A l’instar de Facebook, Instagram, Twitter ou encore LinkedIn, il sera très prochainement possible d’accéder à la plateforme de mise en place de campagnes publicitaires sur Snapchat.

Pour y accéder, c’est par ici.

 

Ads Manager Snapchat

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/19/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-19-juin-2017/feed/ 0
Récapitulatif des dimensions d’images sur les réseaux sociaux en 2017 https://www.pellerin-formation.com/2017/06/16/recapitulatif-des-dimensions-dimages-sur-les-reseaux-sociaux-en-2017/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/16/recapitulatif-des-dimensions-dimages-sur-les-reseaux-sociaux-en-2017/#respond Fri, 16 Jun 2017 07:34:33 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33684 Les réseaux sociaux mettent souvent à jour la mise en page des profils/comptes, ainsi que celle de leur fil d’actualités. Il est alors difficile de savoir comment créer des visuels percutants qui vont s’adapter aux dernières updates.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici le récapitulatif des dimensions des visuels sur Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn, Google+, Pinterest et Snapchat en 2017.

 

1) Sur Facebook

Photo de profil :

  • Sur bureau : 170 x 170 pixels
  • Sur mobile : 128 x 128 pixels

Photo de couverture :

  • Affichage en 820 x 312 pixels sur bureau et 640 x 360 pixels sur mobile.
  • Taille minimum : 399 x 150 pixels.

Aperçu sur bureau :

 

fb1

 

Aperçu sur mobile :

 

fb2

 

Types de fichier :

  • Si les images incluent un logo ou du texte, optez pour un fichier PNG.

Fil d’actualités :

  • Photos partagées en tant que post sur votre page : 1 200 x 630 pixels.

 

fb3

 

  • Image en tant que lien : 470 x 246 pixels.

 

fb4

 

Couverture pour un événement :

  • Affichage en 470 x 174 pixels.

 

fb5

 

Publicités :

 

2) Sur Instagram

Photo de profil :

  • La photo de votre profil est redimensionnée en cercle. Utilisez une image de 110 pixels de diamètre et placez votre logo au centre de l’image.

 

Instagram1

 

Fil d’actualités :

  • Paysage : largeur d’au moins 1080 pixels (ratio 1.91: 1).
  • Portrait : largeur d’au moins 1080 pixels (ratio 4: 5).
  • Pour un format carré, optez pour un visuel de 1080×1080 pixels

 

Instagram2

 

Publicités dans le fil d’actualités :

  • Annonces carrées : entre 600 x 600 pixels et 1936 x 1936 pixels.
  • Publicités en mode paysage : entre 600 x 315 pixels et 1936 x 1936 pixels.
  • Publicités verticales : entre 600 x 750 pixels et 1936 x 1936 pixels.

 

Instagram3

 

Publicités dans les Stories :

  • Publicités verticales (photos et vidéos) : 1080 x 1920 pixels (ratio 9 :16).
  • Taille maximale de l’image : 30 Mo.

 

instagram4

 

3) Sur Twitter

Photo de profil :

  • Image carrée de 400 x 400 pixels.

Couverture :

  • Photo en haute résolution : 1500 x 500 pixels.

 

twitter1

 

Fil d’actualités :

  • Incluses dans les tweets : dimensions minimales de 440 x 220 pixels (ratio 2: 1)
  • Taille maximale des photos : 5 Mo
  • Taille maximale pour les GIF animés : 3 Mo

 

twitter2

 

Publicités :

 

Format Publicite Twitter

 

4) Sur LinkedIn

Profil personnel :

  • Image : 400 x 400 pixels.
  • Taille maximale de 8 Mo.
  • Conseil supplémentaire : privilégiez un portrait de vous, très professionnel.

 

LDIN1

 

Couverture de profil :

  • Taille recommandée : 1536 x 768 pixels.
  • Sur bureau, l’image en arrière-plan est recadrée à une hauteur de 220 pixels.
  • Taille maximale de 4 Mo.
  • Conseil supplémentaire : faites des tests pour vérifier l’affichage sur différents périphériques.

 

LDIN2

 

Page LinkedIn :

  • Dimensions recommandées pour le logo : 300 x 300 pixels.
  • Taille idéale de la photo de couverture d’une page LinkedIn : 1536 x 768 pixels.

 

LDIN3

 

Photos partagées :

  • Dimensions recommandées : 698 x 400 pixels (lien et image seule)

 

LDIN4

 

Publicités :

  • Publicités dynamiques : la taille minimale du logo est de 100 x 100 pixels.

 

LDIN5

 

  • Publicités Display : les dimensions du logo correspondent à celles des publicités dynamiques. L’image de fond personnalisée doit avoir un format de 300 x 250 pixels.

 

LDIN6

 

  • Contenus sponsorisés : la largeur des images doit être supérieure à 200 pixels. Taille recommandée : 1200 x 627 pixels (ratio 1.91: 1).

 

LDIN7

 

5) Sur Pinterest

Photo de profil :

  • Affichage en 165 x 165 pixels sur la page d’accueil et en 32 x 32 pixels sur les autres pages.

 

Pinterest1

 

Épingles :

  • Taille optimale de 600 x 900 pixels (ratio 2: 3).
  • Largeur entre 600 et 735 pixels.
  • Conseil supplémentaire : évitez les épingles verticales trop longues qui risquent d’être coupées sur mobile et donc de perdre en impact.

 

Pinterest2

 

6) Sur Google +

Photo de profil :

  • Minimum de 250 x 250 pixels.

Couverture :

  • Affichage optimisé : 1080 x 608 pixels.
  • Taille minimale : 480 x 270 pixels.
  • Taille maximale : 2120 x 1192 pixels.

 

G1

 

Images partagées :

  • 426 pixels de largeur et hauteur réduite.

 

G2

 

7) Sur Snapchat

  • Snap : 1080 x 1920 pixels
  • Durée d’un snap : entre 1 à 10 secondes

 

snap1

 

Snapchat Ads 

  • Taille : 1080 x 1920 pixels
  • Type de fichiers : .mp4 ou .mov file
  • Taille maximum du fichier : 32 MB

 

Snap2

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/16/recapitulatif-des-dimensions-dimages-sur-les-reseaux-sociaux-en-2017/feed/ 0
Mesurez les performances de vos campagnes social-média avec les URL personnalisées Google https://www.pellerin-formation.com/2017/06/15/mesurez-les-performances-de-vos-campagnes-social-media-avec-les-url-personnalisees/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/15/mesurez-les-performances-de-vos-campagnes-social-media-avec-les-url-personnalisees/#respond Thu, 15 Jun 2017 05:17:31 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33716 Quels que soient les objectifs de la stratégie mise en place sur les réseaux sociaux (susciter de l’engagement, imposer votre image de marque, acquérir des leads…), il est impératif de mesurer régulièrement ses performances.

Pour obtenir les données fiables et précises, nécessaires à l’évaluation de vos actions marketing, il s’avère indispensable d’utiliser des URL personnalisées. Vous pourrez mieux tracker le trafic provenant de vos réseaux sociaux et suivre le comportement des socionautes, pour dégager les bonnes pratiques, comme les axes à améliorer.

Alors, je vous proposerai tout au long de cet article un guide pour exploiter le potentiel de ces url si particulières, afin d’avoir des données précises sur le ROI de vos campagnes.

 

Qu’est-ce qu’une URL personnalisée ?

L’acronyme URL (Uniform Resource Locator) désigne l’adresse qui s’affiche dans le navigateur lorsque vous consultez une page web. Il s’agit d’une chaîne de caractères destinée à identifier un site internet, à l’aide de son nom de domaine, et les pages web du site (texte situé à droite du nom de domaine).

 

1

 

Les balises UTM, qui permettent de personnaliser une URL, apparaissent après votre lien. Grâce à elles, vous êtes en mesure de déterminer la provenance des internautes qui consultent votre site internet.

Celles-ci visent donc à traquer les sources de votre trafic. Grâce à la personnalisation de ces paramètres, vous obtenez des informations exhaustives pour mesurer les performances d’un lien Facebook, Twitter, Instagram ou Linkedin.

Prenons l’exemple de ce tweet sponsorisé :

 

2

 

En cliquant dessus, nous voyons clairement qu’il fait l’objet d’une URL personnalisée, qui permet à l’entreprise de suivre les visites provenant de sa campagne Twitter :

 

3

 

Comment créer une URL personnalisée avec Google Analytics ?

Pour créer une URL personnalisée, vous devez utiliser l’outil Google « Campaign URL Builder ». Il suffit d’indiquer votre choix parmi les cinq balises UTM à disposition. Google génère ensuite les URL en fonction des paramètres UTM sélectionnés.

Pour affiner le suivi de vos campagnes social media, l’outil vous offre la possibilité de choisir parmi les cinq propositions suivantes :

  • utm_medium: cette balise correspond au nom du support de votre campagne (newsletter, réseaux sociaux, etc.).
  • utm_source: correspond au nom de la provenance du trafic. Vous indiquez, par exemple, Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram, Google +…
  • utm_content: ce paramètre décrit le contenu de votre campagne. Cette balise UTM est utile lors de la réalisation d’un test A / B pour définir la version de la campagne qui génère le plus de clics. À terme, vous parvenez à améliorer vos annonces.
  • utm_term: il s’agit du mot clé à intégrer lors de la mise en place d’une campagne de liens sponsorisés.
  • utm campaign: correspond au nom de la campagne social media. Il peut s’agir d’un code promo pour une occasion spéciale, du lancement d’un nouveau produit, d’une présence sur un événement…

Chaque paramètre UTM ne peut être utilisé qu’une seule fois dans l’url personnalisée. Cependant, vous pouvez intégrer plusieurs balises UTM dans une seule URL en les séparant avec des « & ».

L’exemple précédent nous montre bien comment construire sa balise UTM :

 

4

 

Pour être efficaces et exploitables par Google Analytics, vous devez toujours utiliser les mêmes libellés et la même casse dans chacun de vos paramètres UTM.

 

Comment suivre et analyser des paramètres UTM ?

Lorsque les paramètres UTM sont bien intégrés dans les URL qui vous intéressent, vous pouvez enfin mesurer les performances de vos campagnes social media. Google Analytics vous offre la possibilité de créer et de personnaliser le tracking de votre choix.

Il peut s’agir, par exemple, de vérifier le temps que les internautes ont passé sur votre site après avoir cliqué sur un lien sponsorisé sur Twitter ou de connaître le post Facebook qui a suscité le plus fort taux d’engagement, etc.

Google Analytics vous permet ensuite de suivre et d’identifier sur chaque réseau social le comportement des internautes lorsqu’ils découvrent vos campagnes. Le calcul du retour sur investissement est indispensable pour mesurer les performances d’une campagne social média.

Dans le panneau d’administration de Google Analytics, cliquez sur l’onglet « Acquisition », puis sur « Campagnes » et « Toutes les campagnes » :

 

5

 

Sélectionnez les campagnes qui contiennent un paramètre UTM. Les données situées dans les colonnes « Comportement », « Acquisition » et « Conversions » vous permettent de connaître le nombre d’internautes ayant visité votre site après avoir vu votre campagne sur un réseau social, la manière dont ils ont interagi et les bénéfices engendrés par la campagne.

 

6

 

Vous pouvez cliquer sur chaque campagne pour avoir le détail des liens et mieux suivre chaque retombée de vos posts.

Ensuite, pour calculer le ROI (en pourcentage) de vos opérations sur les réseaux sociaux, utilisez la formule suivante :

Gains de l’investissement – coûts de l’investissement / coûts.

Par exemple, (11 000 / 10 000) / 10 000 = 10%.

Ce calcul peut être appliqué pour l’évaluation du ROI en fonction des sources et/ou des campagnes, c’est à vous de voir. Vous saurez alors quelles sont les actions les plus rémunératrices et celles qu’il faut améliorer, voire abandonner.

Les URL personnalisées sont de précieuses alliées dans vos campagnes sur les réseaux sociaux. Grâce à celles-ci, vous parviendrez à mieux mesurer les performances de vos actions pour répartir de manière plus pertinente votre budget marketing. Le but étant d’atteindre plus facilement, et à moindres coûts, vos objectifs !

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/15/mesurez-les-performances-de-vos-campagnes-social-media-avec-les-url-personnalisees/feed/ 0
6 étapes pour créer une campagne publicitaire Facebook efficace https://www.pellerin-formation.com/2017/06/14/6-etapes-pour-creer-une-campagne-publicitaire-facebook-efficace/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/14/6-etapes-pour-creer-une-campagne-publicitaire-facebook-efficace/#respond Wed, 14 Jun 2017 07:45:37 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33631 Vous envisagez de créer une campagne Facebook ? Comprendre les principes fondamentaux de la publicité Facebook vous permet d’éviter de commettre les erreurs classiques qui coûtent du temps et de l’argent.

 

1) Bien choisir l’objectif de sa Facebook Ads

Le premier élément de réussite de votre Facebook Ads concerne le choix de votre objectif. En effet, selon votre choix, le réseau social va vous proposer différentes options de configuration de votre publicité.

Facebook propose trois catégories d’objectifs : notoriété de la marque, conversion et prise de conscience. Chacun comprend plusieurs objectifs pour votre campagne.

 

1

 

Pour déterminer l’objectif de votre campagne publicitaire, réfléchissez à la finalité de la publicité :

  • Générer des ventes supplémentaires
  • Attirer plus de trafic sur votre site
  • Recruter des fans sur votre page
  • Acquérir des leads (adresses e-mail)
  • Promouvoir une application
  • Booster la portée d’une publication

À partir de cette analyse, vous parviendrez à définir l’objectif de votre campagne publicitaire.

 

2) Utiliser le pixel de retargeting

L’installation du pixel de retargeting Facebook sur votre site internet vous permet de cibler les internautes ayant récemment visité votre site. C’est une audience de première qualité, qui sera bien plus réceptive à vos publications sponsorisées !

Pour créer ce pixel, rendez-vous dans votre gestionnaire de publicité. Cliquez sur le lien « Tous les outils » en bas à droite.

 

2

 

Dans la rubrique « Ressources », cliquez sur « Pixel ».

 

3

 

Cliquez sur le bouton « Configuration du pixel » en haut.

 

4

 

Suivez la procédure pour l’installer sur votre site. Vous verrez, c’est très simple !

Lorsque c’est fait, il ne vous reste plus qu’à configurer votre campagne Facebook Ads. Au moment de choisir votre audience, cliquez sur « Créer », puis « Audience Personnalisée ».

 

5

 

Cliquez sur « Trafic du site ».

 

6

 

Définissez le type de visiteurs que vous voulez cibler : tous les visiteurs, ceux d’une page spécifique, ceux qui ne visitent que certaines pages, ceux qui visitent un sous-domaine, etc.

 

7

 

Lorsque c’est fait, vous pouvez ensuite paramétrer le reste de votre Facebook Ads.

 

3) Cibler les abonnés à sa newsletter

Incitez les internautes présents dans votre liste de contacts à interagir avec votre contenu Facebook. La diffusion auprès des abonnés à votre newsletter vous permet d’obtenir des résultats plus performants. En effet, ces personnes connaissent votre entreprise et ont déjà fait la démarche de laisser leurs coordonnées sur votre site. Ils sont donc très enclins à interagir avec vos posts !

Pour cibler les abonnés à votre newsletter, lorsque vous configurez votre Facebook Ads, cliquez sur « Créer », puis « Audience Personnalisée ». Puis sélectionnez « Fichier client ».

 

8

 

Choisissez la méthode adaptée à votre logiciel de messagerie, puis uploadez votre liste.

Il ne vous reste plus qu’à configurer le reste de votre campagne.

Cependant, vous devez garder à l’esprit que le taux de concordance entre votre listing d’abonnés et les profils Facebook ciblés peut varier de 50 à 75 %. En effet, les internautes se sont peut-être abonnés à votre newsletter en utilisant une adresse mail différente de celle associée à leur compte Facebook. Ils peuvent également ne pas avoir de compte Facebook.

 

4) Utiliser les audiences similaires

Les audiences similaires pourront vous aider à cibler facilement vos potentiels acheteurs, afin de maximiser les résultats de votre Facebook Ads.

L’efficacité des audiences similaires repose sur l’algorithme Facebook. Celui-ci s’appuie sur le profil des abonnés à votre page. Il utilise alors ces éléments pour découvrir les personnes ayant les mêmes caractéristiques que vos fans, pour leur afficher votre campagne. En fait, l’algorithme permet « de cloner » votre public cible existant.

Pour créer ce type de cible, dans la partie « Audience » du gestionnaire de publicité, cliquez sur « Créer » puis « Audience similaire ».

 

9

 

Sélectionnez votre page, un lieu de ciblage et la taille de votre audience. Plus la taille est réduite, plus les profils sélectionnés ressembleront à vos abonnés actuels.

 

10

 

5) Offrir un contenu gratuit

Selon l’objectif de votre campagne, offrir du contenu gratuit est un bon moyen de capter l’attention des internautes. Vous pourrez attirer du monde sur votre site internet, acquérir des leads, accroître votre communauté et augmenter votre notoriété grâce à cette technique.

Vous pouvez cibler vos potentiels prospects, vos clients, les visiteurs de votre site internet qui n’ont fait aucune action lors de leur visite, les contacts dormants de votre base de données…

Cependant, pour être efficace, le contenu gratuit doit apporter une réelle valeur ajoutée à votre cible. Privilégiez les contenus éducatifs, divertissants, inspirants et destinés à votre client idéal. Pour y parvenir, n’hésitez pas à utiliser des « aimants à prospects » tels qu’un guide, une checklist, une méthode, un livre blanc, un coupon de réduction…

Par exemple, Linkedin fait de la publicité sur Facebook (hé oui !) et propose un bon de 50€ pour faire de la publicité sur sa plateforme :

 

11

 

6) Créer des variantes de votre publicité

Lors de la création d’une campagne Facebook, la meilleure pratique à respecter consiste à créer plusieurs publicités, ce qui vous permet de tester plusieurs variantes de votre annonce. Il peut s’agir de diffuser la publicité sous différents formats, de varier les images, de changer le call-to-action, d’essayer plusieurs statuts, etc.

 

12

 

Ne mettez qu’un petit budget sur chacune d’elle, pour jauger les performances.

Optez ensuite pour celle qui aura le coût par résultat le plus faible.

Avant de créer une campagne Facebook Ads, posez-vous toujours la question de votre objectif et de la cible. Vous pourrez alors tester les meilleurs formats et des audiences pertinentes pour élaborer une publicité au ROI très performant !

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/14/6-etapes-pour-creer-une-campagne-publicitaire-facebook-efficace/feed/ 0
4 métriques Instagram indispensables pour le Community Manager https://www.pellerin-formation.com/2017/06/13/4-metriques-instagram-indispensables-pour-le-community-manager/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/13/4-metriques-instagram-indispensables-pour-le-community-manager/#respond Tue, 13 Jun 2017 08:19:35 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33415 Vous souhaitez analyser efficacement la stratégie que vous avez mise en place sur Instagram ? Vous vous interrogez également sur les statistiques à observer pour obtenir des résultats exploitables et pertinents ?

Je vous proposerai tout au long de cet article 4 métriques indispensables qui vous donneront un réel point de vue sur l’efficacité de votre présence sur le réseau social.

 

1) Calculer son taux de conversion

Vous souhaitez augmenter votre chiffre d’affaires provenant d’Instagram, mais vous ignorez comment procéder ? Devez-vous développer votre communauté ? Publier plus de contenu promotionnel ?

Pour répondre à ces questions, il convient d’analyser son entonnoir de vente. Pour obtenir des données pertinentes telles que la portée de vos publications et vos nouveaux abonnés, cliquez sur l’onglet « Instagram Insight ».

En calculant votre taux de conversion à chaque étape de l’entonnoir de vente, vous découvrez où vous perdez des prospects et vous pourrez prendre les mesures adéquates. Pour ce faire, ouvrez un tableau Excel et ajoutez les 4 étapes de votre entonnoir :

  1. La portée de vos posts
  2. Le nombre de nouveaux followers
  3. Le nombre d’interactions avant-vente (message privé, question en commentaire…)
  4. Le nombre de ventes obtenues grâce à Instagram (un suivi de vos followers sera nécessaire : demandez-leur de vous valider leur achat après avoir répondu à leur question, comparez les noms des commandes par rapport aux profils qui vous ont posé des questions, etc.)

Pour que votre calcul soit cohérent, relevez ces données sur une période spécifique. Par exemple, sur un mois.

Imaginons maintenant que votre Excel ressemble à ceci :

 

conversion1

 

Voici comment calculer chaque taux de conversion :

  • 1ère étape – l’obtention de followers : nouveaux followers/portée
  • 2ème étape – susciter le coup de coeur : contacts/nouveaux followers
  • 3ème étape – la conversion ultime : vente/contact

Dans l’exemple ci-dessous, nous obtenons les résultats suivants :

 

conversion2

 

Grâce à cette analyse, vous découvrez les étapes à optimiser pour augmenter vos ventes. Ici, il s’agit de trouver comment acquérir davantage de followers, car le taux de conversion par rapport à la portée des publications est plutôt faible.

Note : ce calcul permet de connaître les ventes suscitées « à chaud » par les nouveaux followers. Cependant, vous pouvez ajouter une ligne et faire un ratio entre le nombre total de followers et les contacts suscités. En effet, il se peut que vos derniers posts réactivent des clients qui veulent vous acheter un nouveau produit ou convertissent les indécis qui attendaient des informations de votre part et de vos concurrents.

Dans ce cas, votre tableau pourrait ressembler à :

 

conversion3

 

2) Analyser le taux de croissance du nombre d’abonnés

Pour suivre le taux de croissance de vos abonnés, utilisez de nouveau Excel.

  • Sur une première ligne, notez le nombre total de followers mensuels.
  • Sur la seconde ligne, calculez le nombre de nouveaux abonnés gagnés chaque mois : total d’abonnés à la fin du mois en cours moins le total d’abonnés du mois précédent.
  • Sur la troisième ligne, calculez le taux de croissance :

(Total des nouveaux abonnés pour le mois en cours – Total de followers du mois précédent) / Total de followers du mois précédent

Voici un exemple :

 

croissance

 

Le taux de croissance permet d’évaluer le développement votre communauté et d’identifier les mois les plus performants. Vous pouvez ainsi définir des indicateurs clés de performance et anticiper le nombre de nouveaux abonnés pour les mois suivants.

Si n’atteignez pas vos objectifs de croissance, analysez les facteurs bloquants : promotion inexistante, contenu non pertinent, etc.

 

3) Surveiller les commentaires pour connaître l’opinion des abonnés

Sur Instagram, les « Likes » signifient que les internautes sont intéressés par le contenu publié. Néanmoins, vous ignorez ce qu’ils apprécient réellement dans la publication. Aimer une photo est une action simple à réaliser, il suffit de cliquer sur l’icône « cœur ».

Les followers engagés prennent, quant à eux, le temps de rédiger un commentaire. Plus vous avez un nombre de commentaires importants, plus vos posts suscitent un véritable engagement. Ce qui est un élément très encourageant. Enfin… à condition que les commentaires postés soient positifs !

Très souvent, celui-ci dispose d’une tonalité : positif, négatif ou neutre. En analysant le ton général des commentaires, vous pouvez savoir ce que les internautes pensent de vos contenus.

Pour connaître le nombre de commentaires moyen par post et voir l’évolution des engagements sur vos publications, utilisez l’outil Simply Measured.

Il vous permet de suivre la croissance du nombre de « likes » et de commentaires. L’outil précise également le nombre moyen de commentaires par photo.

 

comm

 

Ces données doivent être étudiées régulièrement.

 

4) Suivre le taux de clics pour calculer le trafic obtenu grâce à Instagram

Si vous utilisez Instagram pour générer du trafic sur votre site ou votre blog, vous devez suivre le nombre de clics sur le lien dans votre bio. Instagram Insights vous permet le connaître de semaine en semaine.

 

clic1

 

Pour suivre plus précisément ce chiffre, sans être obligé de regarder les statistiques Instagram chaque semaine (vous pouvez oublier une fois ou être en vacances, ce qui va fausser votre analyse, optez pour une méthode plus maline.

Par exemple, vous pouvez ajouter des paramètres UTM de Google Analytics au lien inséré dans votre bio Instagram. L’outil Google Analytics pourra connaître le nombre d’internautes ayant cliqué sur ce lien, ce qui vous permettra de disposer des résultats quand vous le souhaitez, sur une période déterminée.

Vous pouvez aussi utiliser le service Bit.ly et personnaliser le lien. L’outil vous permet aussi de suivre, à tout moment, le nombre de clics sur le lien de votre bio.

 

clic2

 

 

Il n’est pas évident de savoir, parmi ces clics, lesquels auront abouti à une vente. Surtout qu’un utilisateur peut très bien repérer vos produits et revenir les acheter plus tard, sans repasser par le lien Instagram. Néanmoins, le taux de clics vous donne une piste sur le nombre de prospects acquis. Vous pouvez ensuite comparer vos ventes, par rapport à celles de la même période l’année dernière (en admettant que vous n’étiez pas sur Instagram à cette époque), pour voir s’il y a une évolution qui peut être attribuée à vos followers.

Grâce à l’analyse de ces métriques, vous disposez d’informations précieuses sur l’efficacité de vos actions marketing sur Instagram.

Vous êtes également en mesure d’identifier les points à améliorer pour améliorer constamment vos résultats.

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/13/4-metriques-instagram-indispensables-pour-le-community-manager/feed/ 0
Les dernières fonctionnalités social-média pour le Community Manager au 12 juin 2017 https://www.pellerin-formation.com/2017/06/12/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-12-juin-2017/ https://www.pellerin-formation.com/2017/06/12/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-12-juin-2017/#respond Mon, 12 Jun 2017 07:28:51 +0000 https://www.pellerin-formation.com/?p=33524

Afin de rester informé des dernières fonctionnalités des principaux réseaux sociaux du marché, je vous proposerai chaque semaine un article récapitulatif.

Les réseaux / applications couverts seront :

– Facebook
– Instagram
– Twitter
– Periscope
– Google +
– Pinterest
– Youtube
– LinkedIn
– SnapChat

Sur Facebook

 

Formation Facebook

 

De nouveaux composants pour créer un Canvas

Il est désormais possible d’ajouter deux nouveaux composants dans un Canvas Facebook à savoir :

  • une carte des boutiques
  • un ensemble de produits

 

Nouveaux composants Canvas

 

Pour rappel, voici ce à quoi ressemble un Canvas Facebook :

 

Sur Instagram

instagram-logo-796x404

 

Des campagnes publicitaires « Cliquer pour discuter en privé »

Il est désormais possible de mettre en place des campagnes publicitaires de type « Click To Messenger » sur Instagram, comme cela est faisable sur Facebook depuis plusieurs mois désormais.

Si vous jugez qu’il est pertinent d’inciter l’utilisateur de l’application de vous contacter en privé suite à votre message publicitaire, il vous suffira de sélectionner cette fonctionnalité au moment de paramétrer votre campagne dans le module de campagne Facebook.

Choisissez alors l’objectif « Trafic » ou « Conversions », le placement Instagram et sélectionnez la destination « Messenger » tel que nous le voyons ci-dessous :

 

Messenger Instagram

]]>
https://www.pellerin-formation.com/2017/06/12/les-dernieres-fonctionnalites-social-media-pour-le-community-manager-au-12-juin-2017/feed/ 0