Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Les festivités sont à l’honneur lorsqu’il s’agit des clubs parisiens (ou d’autres villes bien sûr 😉 ) !

Si vous êtes le Community Manager d’un établissement de la nuit, il faudra alors très certainement miser sur la convivialité pour toucher vos cibles et réussir à les faire venir à vos soirées.

Comment concevoir sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux lorsque l’on est un club ? Plusieurs axes sont envisageables : valoriser l’ambiance, mettre en avant le style de musique diffusée, rassurer sur votre capacité à divertir et simplement montrer à vos clients qu’ils passeront une merveilleuse soirée dans votre établissement, et en bonne compagnie.

 

Mettre en lumière de l’ambiance de votre club

Qu’est-ce qui va donner envie à vos clients d’entrer dans votre club ? L’ambiance ! Selon celle-ci, vous n’allez pas attirer la même cible et c’est bien normal. Alors, si vous voulez construire une communauté qualifiée sur vos réseaux sociaux, donnez le ton immédiatement.

En visitant vos pages, l’internaute doit s’imprégner de l’atmosphère de votre club et savoir de suite si celui-ci est fait pour lui. Plus vous mettrez en lumière la décoration, la musique diffusée et simplement vos valeurs, plus les abonnés seront qualifiés du point de vue marketing.

Chez Maxim’s, c’est l’élégance et l’art de vivre à la française qui sont mis en avant. Cela se voit immédiatement sur les photos de son compte Instagram :

 

Maxims1

 

Mais aussi sur la couverture de sa page Facebook :

 

maxims2

 

Nous pouvons aussi citer « Le Carmen » qui sait particulièrement bien mettre en avant l’architecture rococo de son club, à travers certains éléments de décoration spécifiques comme ces moulures :

 

Carmen

 

Ou ce buste de Mickael Jackson :

 

carmen2

 

Cependant, le Carmen veut aussi montrer qu’il est un lieu empreint de romantisme, et n’hésite donc pas à diffuser des clichés de couples qui se retrouvent dans le club :

 

carmen3

carmen4

 

L’intérêt de mettre en avant ces éléments est de construire une communauté engagée, afin d’inciter la venue de nouveaux clients, et bien évidemment de faire revenir les anciens. Alors, si la première expérience de vos clients a été une réussite, poursuivez-la sur votre page Facebook, votre compte Instagram ou votre fil Twitter.

 

Diffuser ses photos de soirée

Pour faire entrer les internautes dans l’ambiance de votre club, diffusez régulièrement des photos des soirées. Vous avez la possibilité de le faire en direct, lors de soirées à thème par exemple, ou alors de partager ensuite des albums photo.

L’intérêt de cette pratique est double. Tout d’abord, vous offrez des souvenirs à vos clients. En voyant votre album et surtout, en se voyant sur vos photos, ils seront enclins à les partager avec leurs amis. Ce qui augmente votre visibilité auprès de votre cible.

Par exemple, cet album du club « Le Magnifique » a suscité une douzaine de partages :

 

magnifique

 

Sur Twitter, Le Carmen ne partage pas en direct les moments de soirées, mais n’hésite pas à retweeter les clients qui y sont présents et identifiant le club dans leurs tweets :

 

carmen5

Carmen6

 

En tant que club, votre but est de divertir les gens toute la nuit. Cet aspect doit absolument transparaître dans vos publications pour inciter les abonnés (et leurs amis) à vous rendre visite.

 

Partager de la musique

La musique se trouve au cœur de votre activité. Les gens choisissent souvent les clubs et discothèques en fonction de la musique qu’ils y passent. Il va être difficile de s’amuser dans une ambiance rock, quand on apprécie le rap. Il sera peu aisé de danser du zouk, si on est plutôt habitué à de l’electro.

Alors, pour éviter d’attirer des clients au style opposé (et surtout réfractaires à votre ambiance, qui risqueraient de poster un avis négatif sur votre établissement), prenez soin d’afficher clairement le type d’artistes qui passent durant vos soirées. En plus de vous aider à construire une communauté qualifiée, cela fidélise vos clients.

Étant donné qu’ils sont sur la même longueur d’onde que vous, ils apprécient de retrouver des morceaux qu’ils aiment dans leur fil d’actualités ou d’en découvrir de nouveaux.

Le Badaboum diffuse régulièrement des clips ou morceaux musicaux sur sa page Facebook, en les mettant en corrélation avec une soirée à venir. C’est un excellent moyen de faire découvrir l’artiste à ceux qui ne le connaissent pas et de les encourager à venir prolonger la découverte durant le set !

 

badaboum

badaboum2

 

Valoriser les événements

Pour être attractif, un club doit proposer régulièrement des événements. Cela peut être des concerts, un DJ connu, une soirée à thème… peu importe ! L’important est d’apporter un plus par rapport aux concurrents, mais surtout d’éviter à vos habitués de se lasser.

En leur proposant constamment de la nouveauté, vous continuerez de capter leur intérêt. Cependant, en tant que Community Manager, votre rôle sera donc d’informer les abonnés sur l’organisation d’une soirée et de propulser l’événement au plus grand nombre pour gagner de nouveaux visiteurs.

L’une des solutions les plus connues sur Facebook consiste à créer un événement. Cela permet de centraliser les informations autour de la soirée, mais surtout d’optimiser la portée de votre fête. En effet, chaque fan qui va participer notifiera immédiatement ses amis de son intention de se rendre à votre soirée.

 

participe_event

 

Mais ce n’est pas la seule technique à votre portée ! Si vous avez un compte Twitter, n’hésitez pas aussi à poster chacun de vos événements, avec un visuel percutant et en citant les artistes présents. Cela les incitera à vous retweeter, ce qui vous assure une visibilité supplémentaire auprès d’une cible qualifiée.

Le Wanderlust publie un tweet à chaque événement, orné d’un large visuel :

 

Wanderlust

 

Enfin, une autre manière de valoriser vos soirées spéciales consiste à changer votre couverture Facebook.

Par exemple, le club Chez Moune adapte sa couverture en fonction de la prochaine soirée :

 

Moune 1

moune2

 

moune3

 

Ce visuel est la première chose que voient les internautes en se rendant sur votre page. Profitez-en pour promouvoir votre événement grâce à une large image impactante.

 

Prendre un ton convivial et enjoué

Comme c’est le côté festif qui est recherché en discothèque, vous ne devez pas hésiter à le transmettre dans vos publications sur les réseaux sociaux. Pour cela, utilisez des exclamations et prenez un ton proche de votre communauté.

Par exemple, le club Le Dandy n’hésite pas à donner des surnoms affectueux et amusants à ses abonnés (fripons, chatons…) :

 

dandy

dandy2

 

Il utilise aussi des éléments de langage chaleureux comme « les amis », « les copains »…

 

dandy3

dandy4

 

L’utilisation des émoticônes est aussi permise ! Elles ajoutent clairement de la convivialité et du modernisme à vos statuts, mais elles attirent aussi le regard dans le fil d’actualités.

Le Baron, dont le symbole est un haut de forme, n’hésite pas à ajouter une émoticône de ce chapeau dans ses statuts. Mais il utilise aussi d’autres émojis rappelant la fête et la convivialité, comme le verre d’alcool ou la citrouille pour la soirée d’Halloween.

 

baron

baron2

 

Valoriser ses prestations complémentaires

Vous ne faites pas que boîte de nuit ? Alors, montrez-le ! Il est vrai que les tendances changent et que pour se diversifier, certains clubs proposent des activités annexes.

Par exemple, Le Dandy vous propose de privatiser les lieux quelques heures avant l’ouverture du club pour célébrer un événement entre amis.

 

dandy5

 

Un autre exemple concerne le Badaboum. Cette discothèque est en réalité bien plus que ça ! Pour attirer du monde toute la journée, elle propose sa « cantine ». Les clients peuvent donc venir s’y restaurer durant leur déjeuner ou même prendre à emporter pour consommer chez eux ou sur leur lieu de travail.

Évidemment, il faut que leur clientèle le sache ! Elle n’aura pas forcément le réflexe de penser à manger dans un club…

Alors le Badaboum publie régulièrement sur son compte Instagram des photos de ces plats, avec le menu du jour :

 

BDB3

BDB4

 

Les clubs parisiens axent leur communication autour de la fête et de la convivialité. Ce qui est normal, car la cible est en recherche d’un endroit où se détendre et s’amuser entre amis. À cet effet, votre Community Management doit ressembler à l’ambiance qui règne dans votre boîte de nuit ! La ligne éditoriale doit tourner autour des festivités et vos pages se doivent d’être un étendard de vos soirées, pour attirer votre cible et fidéliser votre clientèle.

N’oubliez pas également de rédiger des publications où vous vous montrez proche de votre communauté, avec un ton chaleureux, l’utilisation d’émoticônes, des éléments de langage rappelant la convivialité et des phrases exclamatives.

Pour aller plus loin :

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus