Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Avec ses 330 millions de membres, LinkedIn est une véritable opportunité pour le secteur B2B.

Ce réseau social dédié aux professionnels propose de nombreuses fonctionnalités pour les entreprises qui souhaitent maîtriser leur e-réputation, fidéliser leurs clients, mais aussi trouver de nouveaux prospects.

Parmi les fonctionnalités bien pratiques, vous trouverez naturellement les pages « Entreprises » permettant de toucher de manière très précise des professionnels qualifiés.

Cependant, LinkedIn permet d’aller plus loin que la simple page business en proposant des pages « Vitrine » (Showcase Page, en anglais). Celles-ci permettent de gérer encore mieux votre image et de proposer une communication personnalisée pour chaque branche de votre activité.

Pour vous éclairer sur les usages de ces pages « Vitrine », nous vous proposons d’en faire le tour en 4 questions !

 

1) Qu’est-ce qu’une page « Vitrine » ?

Une page « Vitrine » est en fait une sous-catégorie de votre page principale. Gérée de manière autonome, elle vous permet de segmenter votre communication sur LinkedIn par activités, produits ou services de votre entreprise.

Par exemple, Sodexo a choisi de faire des pages « Vitrine » par pays :

 

sodexo

 

Tandis que l’entreprise IBM a décliné ses pages par services proposés :

 

IBM

 

Lancées depuis fin 2013, ces pages vous aident à valoriser une partie spécifique de votre business et à segmenter parfaitement votre audience.

Vous pouvez alors établir une ligne éditoriale ultra-personnalisée auprès de chaque segment de votre clientèle.

Vous avez ainsi la possibilité de créer une communauté autour de chaque branche de votre entreprise, pour mieux fidéliser vos clients et mieux qualifier vos prospects.

 

2) Quel est l’intérêt d’une page « Vitrine » ?

Tout l’intérêt se situe dans la segmentation de l’audience et la personnalisation du Community Management. Si votre entreprise propose plusieurs activités ou produits, il n’est pas évident que les personnes intéressées par la prestation A, le soit aussi par la prestation B.

Cependant, lorsque l’internaute s’abonne à votre page et voit aussi bien les nouvelles qui concernent le service A que le service B, il peut se lasser de ne voir que 50% de publications intéressantes. Ce qui risque de le pousser à se désabonner et vous allez perdre un client ou prospect.

Il est alors stratégique de séparer vos différentes branches, pour permettre aux internautes de choisir précisément les produits et services qui les intéressent, afin de n’être exposés qu’à des publications qu’ils considèrent utiles. Rien n’empêche vos clients/prospects de s’abonner à toutes vos pages s’ils sont intéressés par l’ensemble de votre activité.

Grâce aux pages « Vitrine », vous pourrez mettre en avant une actualité sur un marché, un conseil pratique concernant un produit spécifique, une innovation sur un secteur particulier ou encore un engagement dans une association, en l’adaptant à chaque segment.

Par ailleurs, en ciblant précisément chaque besoin de votre audience, vous pourrez mieux dialoguer avec eux et les renseigner de façon bien plus personnalisée. Vous pourrez mettre en œuvre des interactions différentes par produits ou services, car vous disposerez d’éléments supplémentaires concernant les problématiques précises de cette audience.

Prenons l’exemple de Microsoft qui a pris soin de créer des pages « Vitrine » pour ses différents services et produits. Étant donné que l’entreprise propose des produits vraiment différents, s’adressant alors à une cible multiple, elle a décidé de communiquer spécifiquement auprès de chaque segment de clientèle.

Vous trouverez alors une page dédiée à sa suite Office avec des tutoriels, mais aussi des chiffres clés sur le nombre d’utilisateurs et les informations concernant les mises à jour du logiciel. Cette page s’adresse donc aux professionnels qui utilisent Microsoft Office au quotidien.

 

office

 

Cependant, Microsoft ne propose pas uniquement des logiciels de bureautique.

L’entreprise commercialise également une tablette : la Microsoft Surface. Celle-ci a alors sa propre page « Vitrine », puisque les utilisateurs de cette tablette n’ont pas forcément besoin de conseils concernant la suite Office et inversement.

Cette page est donc uniquement dédiée à la tablette.

 

Surface

 

Dans le même esprit, nous pouvons également parler de la page « Skype for Business ».

Une communauté exclusivement centrée sur l’outil de visio-conférences existera alors sur LinkedIn.

 

skype

 

 

Nous aurions pu aussi parler des pages « Vitrine » dédiées à Outlook, à la plateforme Cloud de Microsoft, au logiciel Visual Studio ou encore au moteur de recherche Bing.

 

3) Comment créer une page « Vitrine » ?

Après avoir parlé de l’intérêt de la détention d’une page « Vitrine », voici la méthode à suivre pour en créer une.

Tout d’abord, vous devez être administrateur de la page principale de l’entreprise.

Rendez-vous ensuite sur cette page et cliquez sur la flèche située à côté du bouton bleu « Modifier », puis sélectionnez « Créer une page Vitrine ».

 

page vitrine 1

 

Vous devrez alors entrer le nom de cette nouvelle page. Prenez soin de toujours préciser la raison sociale de l’entreprise, suivie de la branche ou du produit concerné par cette sous-division.

Il vous faudra ensuite nommer éventuellement d’autres administrateurs, tout en sachant que vous ne pouvez intégrer que des relations de premier niveau.

 

page vitrine 2

 

LinkedIn va ensuite vous conduire étape par étape dans la personnalisation de la page. Comme toute autre page, vous allez devoir choisir un logo et une photo de couverture, rédiger une description qui donne envie de s’abonner et remplir les champs « site web » et « secteur ».

Il est important de soigner le design de chaque page « Vitrine », pour inciter votre audience à vous suivre, mais aussi parfaitement maîtriser l’image de son entreprise sur LinkedIn.

 

4) Comment utiliser une page « Vitrine » ?

Les pages « Vitrine » peuvent être utilisées de différentes manières, selon les objectifs de votre entreprise.

Nous allons donc répondre à cette question en 3 points.

 

Présenter un produit/service spécifique

Tout d’abord, vous pouvez choisir de segmenter vos pages par produits et services proposés. Cela vous permet de vous adresser de manière précise à chaque consommateur ou prospect.

Chaque page aura pour but de communiquer sur une prestation, en proposant alors des conseils d’utilisation, des retours d’expériences de clients ou encore l’actualité concernant les nouveaux produits/services à paraître de cette gamme.

Par exemple, Michelin a une page « Vitrine » pour les entreprises de transport. Elle vise à promouvoir les pneumatiques dédiés aux camions.

Sur cette page, elle diffuse alors des publications en rapport avec cette branche : des quiz concernant d’anciens camions, des actualités sur la consommation d’essence, des publications valorisant ses pneus, etc.

 

michelin

 

Démontrer son expertise

De grandes entreprises choisissent de créer des pages « Vitrine » par secteur, plutôt que par produit ou service. Cela va évidemment dépendre de la nature de leur activité.

Dans ce cas, il s’agit aussi de promouvoir les produits et services de chaque branche, mais également de démontrer l’ampleur de son expertise. Les entreprises qui font ce choix ont pour objectif de montrer à leurs potentiels clients que faire appel à elles, c’est s’entourer d’un réseau d’experts, à la pointe de l’innovation, en veille constante sur les tendances du marché.

Plutôt que de vanter les qualités d’un produit, il est réellement question de valoriser des connaissances et compétences techniques.

Par exemple, le Groupe La Poste a une page corporate, mais aussi une page « Vitrine » dédiée à ses solutions envers les professionnels.

Plutôt que de poster ses services, elle choisit de démontrer son expertise avec des articles provenant de sa veille, qui visent à conseiller les entrepreneurs dans la croissance de leur activité.

 

laposte

 

Elle publie aussi les billets provenant de son propre blog où il est question d’aider les entreprises à accroître leur clientèle, notamment grâce aux outils numériques.

 

laposte2

 

Enfin, pour gérer parfaitement son image et valoriser son expertise, la page « Vitrine » diffuse des conférences où les intervenants, employés à La Poste, démontrent leur savoir-faire pour accompagner les entreprises dans la transition numérique.

 

laposte3

 

Gérer son image de marque

Par ailleurs, vous avez la possibilité de créer une page « Vitrine » pour vos engagements sociaux et humanitaires. Vous diffusez alors les différentes actions menées en faveur des plus démunis et valorisez les employés qui prennent part à cette aventure.

Par exemple, EDF a une page « Vitrine » pour sa fondation.

 

fondation

 

Elle présente ses différentes actions, interviewe les personnes qui participent au projet humanitaire de la société, diffuse des chiffres clés concernant les résultats de ces actions…

 

fondation2

 

En proposant ce type de page, vous donnez tout de suite une autre dimension à votre entreprise.

Celle-ci paraît plus humanisée, ce qui peut conforter les clients dans leur choix ou décider certains prospects à faire appel à vous plutôt qu’à un concurrent.

 

Conclusion

Les pages « Vitrine » présentent de nombreux intérêts pour les grandes entreprises, ayant plusieurs produits à vendre ou bénéficiant d’une expertise dans plusieurs domaines. Elles peuvent alors offrir des informations personnalisées à chaque segment de leur clientèle et à chaque marché de prospection. Cette méthode de division des pages aide les Community Managers à mieux gérer l’e-réputation de leur marque et à mettre en œuvre une communication ciblée.

Ce dernier point est très important, car pour réussir votre stratégie social media sur les pages « Vitrine », vous devez impérativement élaborer une ligne éditoriale pour chacune.

Si elles s’implémentent sur votre page principale, elles doivent néanmoins conserver une indépendance permettant d’accroître l’engagement de votre audience et d’assurer le succès de votre Community Management.

Pour aller plus loin :

Formation Community Manager : 2 jours et 3 participants maximum

Je veux en savoir plus


L'accélérateur social-média : une formation individuelle d'une journée

Je veux en savoir plus