Formation réseaux sociaux – Les 4 questions à se poser afin de choisir les bons réseaux sociaux pour sa marque

 

↓ Chaque lundi, recevez la newsletter du Community Manager ↓

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
   

Les réseaux sociaux constituent un moyen de communication à part entière pour les entreprises.

La professionnalisation de leur utilisation a fait naître des métiers tels que celui de Community Manager.

Votre lancement sur un réseau social ne doit pas se faire au hasard.

Si vous vous dîtes…

  • C’est gratuit, je me lance !
  • Je vais prendre quelques photos et les partager, ça va marcher !
  • Tout le monde est sur Facebook, je vais gagner en visibilité !
  • Je vais faire le buzz !

Alors sachez que votre perception des réseaux sociaux est sûrement erronée.

N’ayez crainte, cet article n’a pas pour objectif de casser votre projet dans l’œuf.

Au contraire, nous souhaitons vous apporter quelques éléments à prendre en compte pour vous éviter de faire des erreurs.

En vous posant les bonnes questions, celles que tout Community Manager se pose avant de conseiller à son client de se lancer sur un réseau social, vous pourrez prendre votre décision en toute connaissance de cause.

 

1) Ce réseau social me permettra-t-il de répondre à mes objectifs ?

La réponse à cette question suppose que vous ayez déjà défini vos objectifs.

Vous êtes-vous bien demandé pourquoi vous voulez être sur les réseaux sociaux ?

Sun Tzu disait : « Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre. »

Dites-vous bien que les réseaux sociaux sont un moyen de communication à considérer pour vous permettre d’atteindre certains de vos objectifs, non une obligation.

Les réseaux sociaux peuvent vous permettre de :

  • faire connaître votre entreprise, vos produits ou services
  • asseoir votre image de marque
  • développer la proximité avec vos publics cibles
  • fédérer une communauté autour de votre univers
  • valoriser votre Marque Employeur
  • fidéliser votre clientèle
  • amener du trafic sur votre blog ou site internet
  • amener du trafic en magasin
  • développer votre base de données
  • gérer le SAV
  • ….

La liste est longue, mais tous les réseaux sociaux ne sont pas adaptés à l’ensemble de ces objectifs.

Beaucoup d’entreprises souhaitent par exemple se faire connaître en utilisant Facebook.

Certes, ce réseau social grand public a un grand potentiel et peut vous permettre de gagner en visibilité. Mais – et le « mais » n’est pas moindre – Facebook n’est pas gratuit comme beaucoup le pensent : vos publications sur votre page fan ne sont pas vues par l’ensemble de vos fans.

Pour les rendre visibles, il faut aujourd’hui avoir une stratégie permettant de susciter l’engagement des fans.

Et pour toucher un cercle plus large que celui des fans (vos fans sont la plupart du temps des personnes qui connaissent déjà votre entreprise) il faut mettre en place des campagnes publicitaires.

Le graphique qui suit montre la baisse de la portée organique, c’est-à-dire sans publicité, des publications Facebook entre 2013 et 2014 :

 

image1(1)

 

Alors Facebook pour vous faire connaître, oui, mais sous certaines conditions !

Il en va de même pour les autres réseaux sociaux : chacun a des particularités qu’il vous faut évaluer au regard de vos objectifs.

Orange a par exemple choisi Twitter et son caractère très instantané pour gérer le SAV :

 

image7

 

image8

 

2) Mes publics cibles sont-ils présents et actifs sur ce réseau social ?

Qui souhaitez-vous toucher à travers ce réseau social ?

Cette cible y est-elle présente et active ?

Pour évaluer la présence de vos cibles sur un réseau social, vous avez deux options :

  1. Parcourir le web à la recherche des derniers articles concernant les statistiques des réseaux sociaux : nombre d’utilisateurs, profils de ceux-ci, ce qu’ils y font, leur rapport aux pages d’entreprises…
  2. Lorsque le réseau social le propose, utilisez l’outil de publicités pour une réponse précise concernant les profils utilisateurs :

L’outil de création de publicités de LinkedIn nous montre par exemple qu’en France, il y a actuellement plus d’ utilisateurs masculins que féminins :

 

image3

 

image4(1)

 

Les critères peuvent bien sûr être plus précis, à vous de les sélectionner en fonction de qui vous souhaitez toucher.

Si vos publics sont bien présents, vous allez ensuite devoir vérifier s’ils sont actifs.

Pour cela, consultez les pages de vos concurrents directs et indirects.

S’ils parviennent à faire vivre leur page et à faire réagir leur communauté, alors pourquoi pas vous ?

A l’inverse, si la communauté est existante mais ne réagit pas, demandez-vous pourquoi.

Parcourez les publications pour juger de leur pertinence et ayez en tête ce qui a été expliqué précédemment : peut-être que votre concurrent a décidé de ne pas payer pour être visible…

Sachez également que les réseaux sociaux grand public ne sont pas vos seules options : les réseaux sociaux de niche peuvent vous permettre d’exister sans avoir à émerger parmi le bruit, dans le contexte d’infobésité actuel.

 

3) Ai-je quelque chose d’intéressant à proposer sur ce réseau social ?

Il ne suffit pas de décider de prendre la parole et de parler de votre entreprise sur un réseau social pour que cela fonctionne.

Pour réussir, vous allez devoir apporter une réelle valeur ajoutée.

Cela suppose dans un premier temps que vous connaissiez suffisamment vos publics cibles pour savoir ce qui est susceptible de les intéresser, en rapport avec votre marque et que vous ne proposez déjà pas ailleurs.

Pour apporter une valeur ajoutée, vous allez devoir créer ou partager du contenu : promotions, conseils, exclusivités…

Ici, la marque Etam propose une réduction exclusive via Facebook et sa fonctionnalité « Offre » :

 

image6(1)

 

Sachez que les publications obtenant le plus d’engagement sont les images.

Avez-vous des images de qualité à partager ?

Avez-vous la possibilité d’en produire ?

Cela est d’autant plus important sur les réseaux sociaux centrés sur l’image : Pinterest, Instagram…

 

4) Quels vont être les coûts engendrés par ma présence sur ce réseau social ?

Plusieurs éléments sont à prendre en compte concernant le budget à allouer à votre présence sur un réseau social :

  1. Avez-vous les compétences nécessaires à la réflexion stratégique en interne ? Avant de vous lancer, vous allez devoir mener une réflexion stratégique, qui commence par les questions que nous vous soumettons actuellement.
  2. Avez-vous le temps de vous en occuper en interne ? Ne sous-estimez pas le temps que vous allez devoir y consacrer : la création de contenus, d’images, la veille, la programmation, les réponses à toute heure… sont à prendre en compte. Si vous n’avez pas le temps et les compétences nécessaires à la gestion au quotidien, vous allez devoir engager une personne dédiée pour s’en occuper : salarié, freelance ou agence, cela a un coût.
  3. Allez-vous recourir à la publicité ? Si oui, prévoyez le budget que vous allez y allouer.
  4. Allez-vous organiser des jeux concours ? Ceux-ci ne sont pas gratuits. Ils nécessitent de passer par une application ou un développeur et le dépôt de règlement chez huissier est obligatoire en France.
  5. Allez-vous avoir besoin de produire du contenu en dehors des réseaux sociaux ? Les contenus longs et récurrents peuvent par exemple nécessiter la création d’un blog, dont les articles seront relayés sur les réseaux sociaux avec un lien et une image. Un service SAV peut aussi être complété par un forum, comme c’est le cas dans l’exemple d’Orange précédemment cité.

 

Conclusion

Le plus important est que vous compreniez bien que votre présence sur un réseau social doit être le fruit d’une réflexion stratégique et que le réseau social est un moyen et non une fin en lui-même.

Votre présence sur les réseaux sociaux peut être une partie de votre stratégie de communication en ligne, pour laquelle vous aurez peut-être aussi besoin de vous appuyer sur un site internet, un blog, une stratégie d’e-mailing…

Et votre stratégie en ligne fait elle-même partie de votre stratégie de communication globale.

Leroy Merlin a par exemple mis en place la campagne « Fête des Envies » dont le principe est expliqué ci-dessous :

 

image5(1)

Le dispositif n’est à l’origine pas digital, mais les réseaux sociaux permettent de relayer le concours, de partager les coulisses du casting et l’expérience vécue par les participants.

Pour aller plus loin :

Les formations Community Manager

↓ Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager ↓

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager


2017-05-16T15:03:35+00:00