Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Qu’est-ce qu’une liste Twitter ?

Les listes sont des catégories dans lesquelles vous pouvez classer des utilisateurs de Twitter que vous suivez… ou pas ! En effet, il n’y a aucune obligation d’être abonné à une personne pour la ranger dans une liste, ce qui peut être très intéressant pour surveiller les concurrents, par exemple.

Ensuite, chaque liste peut être consultée individuellement et ainsi vous permettre d’avoir une meilleure visibilité sur une catégorie d’utilisateurs.

Pour ajouter un membre à une de vos listes, rendez-vous sur son profil et cliquez sur la petite roue à côté du bouton « Suivre » ou « Abonné » (si vous le suivez déjà), puis sur « Ajouter ou retirer de vos listes ».

 

ajout-liste-sur-twitter-1

 

Si vous avez déjà créé la liste dans laquelle vous souhaitez le classer, il suffit simplement de la cocher.

 

ajout-liste-sur-twitter-2

 

Sinon, cliquez sur « Créer une liste » et entrez les informations nécessaires (le titre et la description).

Dans cet exemple, nous créons une liste pour surveiller la concurrence.

 

creation-liste-twitter

 

Le menu se réaffichera à nouveau avec votre nouvelle liste. Il ne vous restera plus qu’à cocher « Concurrents » (d’après notre exemple).

Vous pouvez ainsi ranger dans une liste toutes les personnes présentant ce même intérêt pour votre entreprise.

 

La visibilité des listes

Lorsque vous ajoutez un utilisateur dans une liste publique, celui-ci reçoit automatiquement une notification.

 

notif_liste

 

L’avantage est que cela permet à votre entreprise d’apparaître dans ses mentions et d’attirer son attention sur vous. Il sera alors incité à visiter votre profil et, pourquoi pas, à vous suivre. Par conséquent, établir des listes fortes et pertinentes vous aidera à accroître votre communauté avec des abonnés qualifiés.

Cependant, certaines listes peuvent être sensibles et vous n’avez pas forcément envie que le membre que vous rangez dedans le sache. Par ailleurs, vous pouvez aussi classer vos followers par membres d’une équipe d’un projet particulier. Or, vous avez le droit de ne pas afficher publiquement vos projets et les personnes travaillant dessus.

De ce fait, si vous ne voulez pas que l’utilisateur classé dans une liste reçoive une mention ou que n’importe qui puisse consulter vos listes, cochez l’option « privée » en la créant.

 

Utiliser les listes pour son entreprise

Les listes présentent de nombreux avantages pour une marque ou une entreprise. Il n’est pas uniquement question de bien ranger ses followers comme on range ses dossiers. Les listes doivent être utilisées en bonne intelligence pour rendre plus performante votre stratégie social media, faciliter la communication avec vos collaborateurs et partenaires, veiller sur votre marché et dénicher des opportunités (ambassadeurs, potentiels clients, etc).

Voici quelques idées (non exhaustives) de la manière dont les listes peuvent vous aider.

 

1) Faire de la curation

Tout d’abord, les listes Twitter sont un outil formidable pour trouver du contenu pertinent pour votre curation. Pour cela, il vous suffit de suivre des médias en rapport avec votre activité et des blogueurs influents dans votre domaine.

En les regroupant tous dans une même liste, vous pourrez alors ajouter une colonne dans votre outil de Community Management préféré (Hootsuite, Tweetdeck…) et avoir alors une timeline dédiée à l’actualité de votre marché.

Au cours de la journée, vous pourrez aisément repérer les informations fortes qui font le buzz et être tenu informé des dernières actualités. Vous serez toujours alerte concernant les tendances et profiterez de contenus que vous pourrez retweeter ou partager ailleurs sur vos réseaux sociaux.

 

2) Veiller sur ses partenaires

Si vous avez de nombreux partenaires sur Twitter, que ce soit des distributeurs, des prestataires ou bien des influenceurs avec qui vous travaillez régulièrement, vous pouvez aussi les regrouper dans une ou plusieurs listes.

Par exemple, Marketo conserve les intervenants à ses conférences dans des listes classées par année :

 

marketo1 marketo2

 

Un autre exemple nous vient de Decathlon qui rassemble ses différentes marques sous une liste « Marques passions » :

 

decathlon

 

Enfin, 1001Pharma regroupe les blogueuses qui rédigent parfois sur le blog de l’entreprise :

 

1001pharma

 

Ainsi, vous pourrez connaître l’actualité de vos partenaires, mais aussi réagir si jamais ils parlent de votre marque. Vous pourrez également vérifier s’ils travaillent avec des concurrents et de quelle manière.

L’intérêt est justement de pouvoir renforcer vos relations, en vous alignant sur les concurrents et en proposant même mieux qu’eux !

Il est important pour la pérennité de votre entreprise de garder ce réseau de partenaires. En interagissant régulièrement avec eux, vous maintenez les relations et la bonne entente.

Enfin, vous pouvez aussi partager leurs actualités, sauf si elles ont un rapport avec un de vos concurrents bien entendu, pour montrer que vous vous intéressez à eux. En échange, cela peut ensuite les inciter à partager vos propres contenus.

 

3) Surveiller la concurrence

Comme vous pouvez mettre des membres que vous ne suivez pas dans une liste, vous pouvez alors facilement surveiller vos concurrents. En établissant une liste privée dans laquelle vous ajoutez les concurrents, vous veillez sur votre marché et restez informé des dernières innovations de ces entreprises.

 

concurrent

 

Vous pouvez aussi analyser leur stratégie sur Twitter et connaître l’engagement sur les tweets. En tant que Community Manager, cela vous donne des informations très pertinentes concernant votre cible et vous aide à ajuster votre propre ligne de communication sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez apprendre de leurs bonnes pratiques et essayer de faire mieux.

 

4) Dénicher des opportunités de prospection

Les listes Twitter peuvent être très intéressantes pour leur aspect commercial. En effet, en tant que Community Manager, vous vérifiez régulièrement ce qu’il se passe dans votre timeline et vous avez certainement des colonnes avec des mots-clés en rapport avec votre secteur d’activité et sur le nom de votre entreprise.

À cet effet, vous allez pouvoir repérer des tweetos plus actifs que d’autres concernant votre activité, vous verrez aussi ceux qui parlent régulièrement de vous.

Pour surveiller ces personnes et vérifier si, à un moment ou un autre, elles expriment un besoin concernant vos prestations, vous pouvez les ajouter dans une liste dédiée. Par exemple, nommez-la simplement « prospects » et mettez-la en privé.

Par exemple, vous pouvez faire comme Interflora et trouver une manière plus « poétique » d’intituler la liste de prospects pour la laisser en public.

 

interflora

 

Comme ils sont filtrés, vous verrez mieux leurs interactions et vous pourrez engager plus facilement la conversation avec eux, pour les amener au niveau suivant de votre entonnoir de conversion et leur proposer de les contacter autrement (par mail, via Skype, etc) pour se rapprocher d’eux.

Une autre façon dont les listes représentent une opportunité de prospection réside dans la recherche et le classement par thème de vos prospects. Nous l’avons dit plus haut, vous n’êtes pas obligé de suivre les utilisateurs que vous ajoutez aux listes.

Ainsi, imaginons que vos clients soient essentiellement des professionnels de la santé. Grâce à la recherche avancée Twitter ou à des outils comme Followerwonk, vous pouvez facilement repérer des laboratoires, médecins, chirurgiens et toute autre profession ciblée.

Il vous suffit ensuite de les ajouter à votre liste et de surveiller régulièrement les tweets qu’ils publient pour voir si une occasion de vous faire connaître se présente.

Par exemple, France Médecin, qui est un service en ligne proposant de poser un premier diagnostic et d’être ensuite mis en relation avec un docteur, utilise des listes classées selon les différents segments de sa cible : patients, entreprises médicales, médecins, spécialistes du bien-être, etc.

 

france-medecin

 

5) Suivre ses meilleurs clients

Vous connaissez l’adage sur le fait qu’il est plus facile de fidéliser un client que d’en trouver un nouveau. Sachez que cette fidélisation passe aussi par Twitter. Selon le type d’entreprise pour laquelle vous travaillez, vous verrez certainement se détacher un noyau dur de consommateurs, qui commandent régulièrement et vous recommandent même à leurs proches.

Ces clients doivent être chouchoutés au quotidien pour rester fidèles à votre marque et continuer (ou devenir) des ambassadeurs. 

En tant que Community Manager, vous devez montrer votre intérêt en dialoguant avec eux, en partageant leurs articles ou recommandations concernant la marque, en les remerciant lorsqu’ils publient un de vos contenus, etc.

Pour être certain de ne jamais louper un de leurs tweets importants, pensez alors à les conserver dans une liste.

L’entreprise Jenzabar a une liste avec ses différents clients sur Twitter :

 

jenzabar

 

Après, rien ne vous empêche d’avoir une liste plus succincte (en privé ou public) avec les consommateurs « VIP », comme le fait la marque Ray Donovan :

 

ray-donovan

 

Utiliser les listes des autres

Après avoir vu comment établir des listes pour optimiser votre Community Management, voyons maintenant comment utiliser les listes des autres.

 

6) Effectuer une veille en e-réputation

Les listes dans lesquelles les tweetos vous rangent sont un excellent moyen de veiller sur votre e-réputation. Si vous vous rendez sur vos listes, vous verrez un onglet « Membre de » où s’affichent les titres des listes dans lesquelles les utilisateurs vous ont ajouté.

Vous pourrez alors analyser le ton de ces listes.

Par exemple, si vous êtes dans une liste « ne répond jamais », « SAV nul » ou « spam » comme dans l’exemple ci-dessous, vous pourrez essayer de discuter avec le créateur pour connaître son retour d’expérience.

 

spam

 

Si vous êtes dans des listes positives, comme « meilleure marque » ou « à suivre absolument », c’est aussi l’occasion d’entrer en contact avec le créateur pour voir comment le fidéliser si c’est un client ou comment le convertir s’il n’est qu’au stade de prospect.

Il est aussi important de voir si les catégories sont bien celles correspondantes à votre secteur d’activité. Par exemple, si vous êtes un cabinet comptable et que vous êtes régulièrement classé dans des listes nommées « marketing », « santé » ou encore « beauté, c’est qu’il y a un souci avec les actualités que vous diffusez…

Par exemple, si nous regardons les listes dans lesquelles est classée l’entreprise Sellsy, un logiciel dédié aux entreprises pour mieux suivre et gérer les ventes, nous voyons que le positionnement est adéquat.

 

sellsy

 

Dans tous les cas, utiliser les listes de cette manière vous aidera à peaufiner votre communication.

 

7) Monitorer la réputation des concurrents

Le principe est exactement le même que pour votre propre e-réputation. En vous rendant sur le profil d’un concurrent, il vous suffit de cliquer sur l’onglet « Listes ». Vous verrez celles où ils sont présents.

Vous aurez alors la possibilité d’étudier le ton général et de situer son positionnement par rapport au vôtre. Mais c’est également une méthode pour débusquer de nouveaux clients…

 

8) Trouver de nouveaux clients/prospects

Comme nous le disions précédemment, en allant voir les listes dans lesquelles sont placés vos concurrents, vous pourrez trouver des utilisateurs qualifiés. En mettant une entreprise située sur le même marché que vous dans une liste, c’est qu’ils sont forcément intéressés par votre secteur.

Mais ce n’est pas le seul moyen de trouver des prospects via les listes. Lorsque vous-même, vous repérez des influenceurs ou blogueurs pouvant être utiles à votre curation ou pour d’éventuels partenariats, pourquoi ne pas vérifier qu’ils ne sont pas dans des listes ? Si cela se trouve, un autre internaute aura créé une liste avec des influenceurs de votre secteur, que vous pourrez librement consulter et dans laquelle vous pourrez enrichir votre propre liste.

Par exemple, imaginons que vous soyez dans le secteur du voyage et du tourisme. Si vous décidez de suivre et/ou contacter le blogueur Fabrice Dubesset, vous pourrez ensuite regarder les listes dans lesquelles il est ajouté. Vous verrez, entre autres, une liste « Blogs voyage – Best of », mais aussi diverses listes regroupant des blogueurs voyage.

 

voyage

 

Celles-ci sont intéressantes pour vous, car vous pouvez dénicher d’autres blogueurs et influenceurs très rapidement et les ajouter à vos propres listes.

De ce fait, dès que vous classez une personne, une entreprise, une marque ou un média, n’hésitez pas à vérifier si quelqu’un d’autre l’a catégorisé pour rebondir sur les autres membres ajoutés.

Les listes sur Twitter sont d’une grande utilité pour les Community Managers. Elles demandent un certain travail de rigueur et, pour être certain de ne pas oublier des followers/following importants, il convient de les mettre en place dès la création du compte Twitter. Si c’est trop tard, il faudra alors vous armer de patience et plonger au cœur de vos abonnements ! Cela sera un peu fastidieux, mais les résultats seront rapidement visibles.

Néanmoins, vous n’êtes pas obligés de créer tous les types de liste vus ci-dessus. À vous d’analyser, selon votre activité et vos objectifs, celles qu’il est le plus pertinent de créer.

Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager