Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Depuis ces dernières années, toute l’attention des médias & investisseurs se tourne vers les startups. La raison est simple : lorsque celles-ci arrivent à disrupter un marché et disposent d’un business-model reproductible à grande échelle, le potentiel de croissance (et donc de profits) est important.

Avec une accessibilité toujours plus importante aux nouvelles technologies, les créateurs sont de plus en plus nombreux. Certaines deviennent de belles structures générant plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. Quel est alors le rôle des réseaux sociaux dans l’ascension fulgurante de celles-ci ?

Tout au long de cet article, nous verrons comment les meilleures startups françaises se servent des principaux réseaux sociaux du marché pour développer leur visibilité, crédibilité et Marque Employeur.

 

Elles valorisent l’équipe derrière le projet

Derrière les start-ups, il y a toujours une équipe de passionnés que les abonnés prennent plaisir à découvrir. Il faut savoir que les consommateurs, mais aussi les investisseurs, n’adhèrent pas qu’à une prestation, ils veulent aussi apprendre à connaître les entrepreneurs porteurs du projet.

Alors, une start-up doit se doter d’un côté humain et montrer son dynamisme en partageant le quotidien de ses employés, les sorties entre collègues, les coulisses des voyages d’affaires ou les team-building.

La start-up Hesus a bien compris l’enjeu d’humaniser sa communication et n’hésite pas à partager les coulisses de l’entreprise sur Instagram. Les abonnés peuvent ainsi faire connaissance avec les nouveaux collaborateurs :

 

hesusgram

hesusgram2

hesusgram3

 

Elles organisent des campagnes de recrutement

Comme une start-up est vouée à connaître une forte croissance, elle va certainement avoir besoin d’embaucher. Que ce soit en CDI, en freelance ou en stage, elle peut facilement se servir des réseaux sociaux pour recruter. En plus de l’aider à dénicher les talents qui l’aideront au quotidien, une campagne de recrutement participe activement à la gestion de son e-réputation.

En effet, une entreprise qui embauche, c’est une entreprise qui se développe et donc qui a du succès. C’est un point positif pour son image, surtout si elle recherche des investisseurs ou qu’elle doit faire encore ses preuves face aux concurrents.

Certaines start-ups décident de publier largement leur campagne de recrutement, d’autres préfèrent les diffuser uniquement sur Linkedin. Nous pouvons le constater avec Diademys qui publie uniquement ses offres d’emploi sur le réseau professionnel :

 

diademys2

 

Par contre, StickyAds.Tv a choisi de

  • Créer une offre sur sa page Linkedin

 

stickyads

 

  • Partager l’annonce d’AdExchanger.com Jobs sur sa page Facebook

 

stickyads2

 

  • D’épingler un PDF sur son compte Twitter

 

stickyads3

 

Elles diffusent des informations utiles pour leurs cibles

Pour assurer son évolution constante, une start-up s’adonne généralement à une veille poussée sur son secteur. Alors, pourquoi ne pas la partager avec ses abonnés ? Si ceux-ci suivent la jeune entreprise sur les réseaux sociaux, c’est qu’ils ont un intérêt pour son activité.

Ils trouveront alors utile le fait de diffuser aussi des articles sur le marché en général, des conseils ou des infographies qui les aideront à mieux appréhender les prestations proposées par la start-up. Même si ces contenus ne viennent pas directement de leur blog !

Le mieux est donc de proposer du contenu pratique, qui répond à des objectifs fixés par ses prospects et qui résout les problématiques rencontrées dans leur quotidien (personnel ou professionnel). Bien entendu, ces contenus doivent avoir un lien avec l’activité de l’entreprise, afin de n’attirer que des abonnés qualifiés.

La curation présente donc un double avantage. Tout d’abord, elle évite justement de lasser sa communauté en diversifiant les posts et en proposant des articles pertinents provenant d’autres sources. En devenant une référence pour ses abonnés, ils seront bien plus réceptifs aux publications promotionnelles et la start-up augmentera forcément le trafic vers son site et le taux de conversion sur le long terme.

 

hesus

 

De plus, cela démontre aux potentiels clients et investisseurs que l’entreprise reste informée des tendances de son secteur et que son équipe est capable de proposer des biens ou services qui répondent en temps réel aux besoins du marché.

Par exemple, 1001 pneus n’hésite pas à partager des contenus traitant de l’univers automobile au sens large. Sur Twitter, la start-up partage aussi bien des articles sur le carburant, les salons automobiles, les innovations des constructeurs, les radars et même des informations insolites où la voiture est au cœur de l’action !

 

1001-3

 

En tant que start-up, les réseaux sociaux ont un rôle important à jouer dans la gestion de votre image et dans la prospection d’investisseurs ou de clients.

Avec une stratégie adaptée à votre activité et à votre cible, vous pouvez accroître votre visibilité, fidéliser vos clients et attirer des prospects. Ce travail qui mêle publications utiles, contenu corporate et promotion agira comme un levier de croissance, vous aidant alors à atteindre vos objectifs plus rapidement.

 

Elles informent sur leur croissance

Par définition, une start-up est une entreprise innovante bénéficiant d’un énorme potentiel de croissance sur le court ou le moyen terme. Généralement composée d’une équipe ambitieuse et aidée par des investisseurs, elle propose des produits ou services visant à révolutionner un marché ou une activité.

Sa communication sur les réseaux sociaux doit alors rappeler constamment cette dimension originale. Il est nécessaire de montrer aux internautes, qui constituent une partie de sa clientèle, mais qui peuvent être aussi de potentiels investisseurs, que sa start-up connaît un fulgurant succès. Communiquer sur l’évolution des ventes ou du chiffre d’affaires, ainsi que sur l’agrandissement de l’équipe est une technique pertinente pour illustrer ses performances

Il faut toujours se souvenir qu’en affaire : le succès attire le succès. Alors, une start-up en pleine ascension a tout intérêt à le démontrer pour élargir sa communauté et gérer son e-réputation.

Par exemple, l’entreprise Diademys n’hésite pas à partager ses prévisions de croissance pour les années à venir. Elle valorise même ses investissements en expliquant comment ils vont propulser la start-up au niveau supérieur.

 

diademys

 

Une information très positive pour l’image de marque de l’entreprise.

 

Elles publient leurs retombées presse

Si le CEO est invité dans une émission de télévision, il est recommandé de diffuser la vidéo sur tous les réseaux sociaux ! Un article vante un des derniers produits lancés par la société, là encore, cette retombée presse mérite une publication sur les réseaux sociaux. De même si un collaborateur dispose d’une tribune dans un grand magazine ! Chacun de ses articles valorisera l’image et le savoir-faire de la start-up sur les réseaux sociaux, rassurant alors les potentiels clients sur son expertise.

Montrer ces retombées prouve à l’audience de la start-up que cette dernière est en train de conquérir des marchés et qu’elle propose des solutions de qualité, encensées par les utilisateurs. C’est un excellent moyen de gérer son image de marque et d’attirer davantage de prospects ou d’investisseurs.

Par exemple, la start-up VOD Factory publie sur sa page Linkedin l’interview de son fondateur dans l’émission Tech&Co de BFM Business. C’est une technique pertinente pour montrer que l’entreprise compte dans l’univers des nouvelles technologies.

 

vod

 

Elles promeuvent leurs prestations (naturellement)

Bien entendu, les réseaux sociaux sont aussi utiles pour faire connaître les produits et services de la start-up auprès de sa cible. Selon le profil de cette dernière, il faudra donc choisir la ou les plateformes les plus pertinentes.

Si l’entreprise commercialise des produits pour les particuliers, Facebook et Instagram semblent indispensables. Si elle est positionnée sur un marché B2B, Twitter et Linkedin demeurent les réseaux sociaux adéquats.

Pour une start-up dans un secteur visuel (mode, tourisme, arts…), elle doit penser à Instagram, Pinterest et YouTube. Enfin, pour une activité en rapport avec le secteur high-tech, Twitter et Google Plus seront les mieux ciblés.

Par exemple, sur sa page Facebook, Private Sport Shop, une start-up spécialisée dans la vente privée de matériel sportif, annonce les offres en cours :

 

pss

 

Elle informe aussi sa communauté sur la fin prochaine d’une offre afin de dynamiser les ventes :

 

pss2

 

Il est possible aussi de promouvoir ses produits de manière plus indirecte, comme le fait 1001 pneus sur sa page Instagram. Il faut dire que la start-up n’a pas forcément un bien « glamour » à vendre et que des photos de pneumatiques pourraient vite lasser sa communauté.

L’entreprise a donc choisi de montrer de belles voitures sur lesquelles elle peut monter des pneus. De quoi faire rêver sa communauté !

 

1001

 

1001 pneus sait aussi mettre ses produits en avant de manière originale pour diversifier sa ligne éditoriale :

 

1001-2

 

Conclusion

Les meilleures startups françaises n’ont pas raté le virage de la communication sur les réseaux sociaux : de l’apport de contenus à valeur ajoutée pour les potentiels clients à la valorisation des équipes en passant par le partage régulier de l’actualité de l’entreprise, les bons réflexes sont présents.

Lorsque les services proposés sont réellement innovants, les réseaux sociaux devront permettre d’expliquer les avantages du produit/service délivré par la startup aux internautes, car c’est souvent un des écueils principaux rencontrés, afin de permettre une adoption de l’offre.

Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Les outils indispensables du Community Manager
  • Des conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Formations gratuites à télécharger



Agence de communication sur les reseaux sociaux

Idees pour le Community Manager