Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager
 

Il existe une fonctionnalité des pages Facebook apparue il y a quelques semaines et encore méconnue : l’expiration des publications.

Autrement dit, lorsque vous créez un post, que ce soit simplement du texte, un lien, un visuel ou une vidéo, vous pouvez décider de ne l’afficher qu’un certain laps de temps. Cette période peut être définie en heure, en jour, en semaine ou même en mois selon vos besoins.

L’utilisation de cette fonctionnalité vous permettra d’épurer votre page pour ne garder que les publications essentielles.

Pour vous aider à mieux comprendre cette fonction d’expiration de publication, nous allons voir comment l’installer sur votre page et surtout comment l’utiliser dans le cadre de votre stratégie de Community Management.

 

Activer la fonctionnalité d’expiration de publication

Par défaut, cette option est désactivée sur votre page.

Si vous souhaitez en profiter, vous devez vous rendre dans vos paramètres et rechercher la rubrique « Publications avec expiration ».

 

expire

 

Cliquez alors sur « Modifier » et cochez « Autoriser les personnes qui gèrent cette page à sélectionner une heure de fin de diffusion des publications ».

 

expire2

 

Enregistrez les modifications avant de retourner sur votre page, où vous pourrez dorénavant indiquer une date d’expiration sur vos publications.

 

Trouver la fonctionnalité d’expiration de publication

Cette nouvelle option n’est pas très visible et il faut fouiller un peu pour la trouver. Lorsque vous rédigez votre publication, peu importe son format, vous devrez ensuite cliquer sur la cible.

 

cible

 

Puis dérouler le menu « Affiner l’audience » où vous verrez apparaître « Date de fin de la publication ».

 

date

 

Vous pourrez alors définir la date de fin de cette publication, c’est-à-dire qu’à partir de la date et de l’heure indiquée, votre post disparaîtra de votre page Facebook.

 

calendrier

 

7 cas où l’utilisation de cette fonctionnalité est pratique

Concrètement, cette fonctionnalité est utile à bien des égards. En effet, nous publions souvent des statuts qui ont une date limite ou qui n’ont plus aucun impact à partir d’un certain temps. Plutôt que de polluer notre page avec ces posts périmés, autant les supprimer pour faire de la place aux publications importantes.

Cela permettra aux internautes qui consultent vos dernières activités de ne pas être induits en erreur par une offre qui n’est plus valable ou une information désuète. À la place, ils auront accès à vos actualités pertinentes et promotions en cours.

Pour vous aider à mieux gérer votre stratégie de community management sur Facebook, voici 7 publications pour lesquelles une date d’expiration est grandement utile !

 

1) Les jeux concours

S’il y a bien une publication qui doit être limitée dans le temps, c’est une annonce pour un jeu-concours. Elle a généralement une date limite et si vous la laissez en ligne, vous risquez d’avoir des participants pensant que l’évènement est toujours d’actualité. Autant leur éviter une fausse joie en supprimant automatiquement la ou les publications dès que le jeu est terminé.

Par exemple, la marque Jacadi a proposé un concours en plusieurs volets sur sa page Facebook. En tout, il aura fallu 5 publications pour promouvoir le jeu. Ces posts ont pris de la place au milieu des autres informations et la fonction d’expiration prend alors ici tout son sens. Après le concours, cela peut effacer ces diverses publications et remettre en avant les informations importantes.

 

concours

 

concours2

 

2) Durant les soldes

Les soldes constituent une autre période limitée dans le temps qu’il convient de faire disparaître une fois que celles-ci sont terminées. Si, entre temps, vous publiez des posts utiles sur toute l’année (des astuces d’utilisation, des articles de blog, etc.), ils risquent de vite d’être noyés dans vos promotions. Et lorsque les soldes seront terminées, ils seront invisibles.

Au moins, en effaçant automatiquement les statuts promotionnels, vous redonnez une seconde jeunesse à vos publications durables.

Par exemple, La Redoute a publié plusieurs statuts durant les soldes. S’ils se supprimaient après que cette période soit terminée, cela permettrait de faire de la place pour les autres posts, plus pertinents. Notamment ceux concernant la nouvelle collection.

 

soldes

 

soldes2

 

3) Lors d’une promotion spéciale (site ou magasin)

Tout comme les soldes, une promotion spéciale ne dure généralement qu’un temps. Que ce soit une réduction en magasin ou des remises sur votre boutique en ligne, il convient de les supprimer lorsqu’elles sont terminées. Cela évite aux internautes de se rendre dans votre point de vente ou sur votre site en espérant trouver un produit à tarif réduit, alors que l’offre est passée.

Et encore une fois, programmer l’expiration de cette publication permet aux offres encore en cours d’être mises en valeur.

Par exemple, cette offre spéciale d’Amazon deviendra obsolète après le 15 juillet. Nous pouvons donc très bien imaginer que l’entreprise mette le 16 juillet comme date d’expiration.

 

promo

 

4) Pour la diffusion d’un coupon

Toujours dans la même optique que le point précédent, il est recommandé d’appliquer une date de fin à la diffusion d’un coupon de réduction. Ce dernier ayant une date limite de validation, si vous le laissez sur votre timeline, un internaute risque de se faire piéger.

Imaginez la frustration d’un acheteur qui remplit son panier en comptant sur la remise finale et, au moment de payer, se voit refuser le code de réduction ? Cela peut le pousser à quitter le site sans achat, alors qu’il aurait peut-être été jusqu’au bout de la transaction sans code.

Par exemple, Sephora propose un code pour avoir une box offerte. Ce coupon n’est valable que durant l’été, il est donc pertinent de faire expirer cette publication dès que cette période est terminée.

 

coupon

 

5) Pour un article d’actualité

Si vous postez régulièrement des articles en lien avec l’actualité, il peut être pertinent de parfois limiter les publications dans le temps. En effet, certains conseils ou certaines informations se périment très vite. Nous pouvons prendre plusieurs exemples dans le web.

Puisque nous parlons de Facebook dans cet article, prenons par exemple une publication qui vous donne des conseils sur comment déjouer son algorithme et augmenter la portée de ses publications. Le réseau social change régulièrement les règles et en ajoute de nouvelles. Ainsi, un article publié il y a quelques mois peut être obsolète ou incomplet.

Le même phénomène se retrouve dans le référencement naturel. Google a aussi opéré plusieurs changements ces dernières années et les bonnes pratiques ne sont actuellement plus les mêmes qu’il y a 6 mois, un an ou deux ans.

Parmi les autres exemples d’actualités qui se périment facilement, nous pouvons citer celles qui ont un rapport avec la saison. En été, nous pouvons lire beaucoup d’articles en rapport avec les vacances, le soleil ou la canicule. Ce sont des publications qui ne sont plus valables à la rentrée et qui peuvent donc être supprimées de votre timeline.

Par exemple, cette publication de la marque Vichy ne sera plus pertinente dès que les gens seront rentrés de vacances : elle pourra donc disparaître de la page pour laisser la place à des publications plus en lien avec le moment présent.

 

vichy

 

6) Un sondage ou un vote

En général, vous laissez un certain temps à votre communauté pour répondre à un sondage/vote avant d’analyser les résultats. Lorsque celui-ci est terminé, cela ne sert à rien de continuer de l’afficher.

Il est possible que des internautes cliquent sur votre lien… en vain. Même si cela amène du trafic vers votre site, c’est du trafic inutile puisque le visiteur va souvent quitter immédiatement le site en voyant qu’il ne peut plus répondre

Pensez alors à intégrer une date d’expiration pour qu’il disparaisse dès que vous avez dépouillé les résultats. Cela redirigera vos abonnés sur des liens actifs et cela sera beaucoup plus utile pour votre activité.

Par exemple, Gap propose à ses abonnés de voter pour les finalistes d’un concours. C’est typiquement le genre de publication qui mérite d’avoir une date d’expiration pour ensuite laisser place aux résultats.

 

gap

 

7) La promotion d’un événement

Enfin, le dernier type de publication qui trouve un intérêt dans la fonctionnalité d’expiration est la promotion et l’inscription à un événement. Si vous organisez une conférence, une formation ou une rencontre à laquelle il faut s’inscrire au préalable, pensez à faire expirer le post dès que les inscriptions sont closes. Là encore, vous évitez aux internautes la frustration de n’avoir pu s’inscrire et vous favorisez les publications plus fraîches.

Dans le cadre d’un événement, justement, cela laisse place aux posts concernant la préparation de la manifestation et à ceux qui la retracent en direct. C’est beaucoup plus pertinent pour l’image de votre entreprise !

Par exemple, Zendesk propose un webinar le 9 juillet. Il conviendrait alors d’ajouter une date d’expiration à cette publication pour qu’elle disparaisse lorsqu’il n’est plus possible de s’inscrire.

 

zendesk

 

Déterminer une date d’expiration d’une publication permet de nettoyer régulièrement votre page pour ne laisser à la disposition de vos clients que des posts pertinents et à valeur ajoutée tout au long de l’année. Vous pouvez ainsi supprimer vos opérations spéciales ou à durée limitée qui ne sont plus valables et offrir aux visiteurs uniquement des informations fraîches, utiles, qui servent votre e-réputation.

C’est une option stratégique pour mieux gérer la présence sociale de votre entreprise, recentrer votre communication sur les publications importantes et améliorer la qualité des retombées de votre community management.

Recevez chaque lundi la newsletter du Community Manager

  • Les dernières fonctionnalités des réseaux sociaux
  • Conseils stratégiques & opérationnels pour le Community Manager